Marche du SLECG, lundi : ‘’les forces sociales pas concernées’’, dit Dorah Koita

Print Friendly, PDF & Email

La marche que projette ce lundi le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) de Aboubacar Soumah pour faire plier le gouvernement n’aura pas le soutien des forces sociales de Guinée. C’est Dorah Aboubacar Koïta, coordinateur de la Cellule de communication des forces sociales de Guinée qui l’a dit dimanche à Mediaguinee.

« La prétendue manifestation de demain ne concerne pas les forces sociales, les forces sociales ne sont pas associées. Les personnes qui font des propagandes, ça n’engage que ces personnes-là. Mais de façon formelle, les forces sociales ne sont pas du tout concernées », a tranché M. Koïta.

Les enseignants de Guinée comptent à travers cette marche qui partira de l’aéroport de Conakry exiger du gouvernement le paiement des 8 millions de francs guinéens comme salaire de base à chaque éducateur et le dégel des salaires des grévistes.

Issa

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.