Mariam, victime de violence conjugale à Siguirini parle : ‘’mon mari m’a mutilée de mon…’’

Print Friendly, PDF & Email

C’est avec un cœur qui saigne que la victime Mariam Sylla de Siguirini s’est exprimée sur la querelle qui l’a opposée à son époux. Elle est la quatrième femme de son mari et mère d’un enfant. Pour la petite histoire, c’est le jeudi dernier, 1er octobre 2020 dans la commune rurale de Siguirini centre (préfecture de Siguiri) que Mariam Sylla a été violentée par son époux du nom de Sory Condé travailleur à la société minière de Dinguiraye (SMD).

Sur les circonstances, notre correspondant préfectoral est allé à la rencontre de la femme Mariam Sylla à Siguirini. Elle est revenue sur le film du malheur qu’elle a subi.

« On s’est bagarré parce qu’il insulte mes parents et tout le monde sait que cela est un acte à condamner. En plus, c’est suite à ça que j’ai refusé sa nuit conjugale. C’est ainsi qu’il a couru après moi, m’a frappée et déchiré tous mes habits et coupé mon organe (partie génitale ndlr). Je me suis rendue à l’hôpital, le docteur a dit qu’il faut qu’on paye 1million 800mille francs guinéens. Il est parti se voir avec le médecin, ils ont préparé des choses à mon insu, mais à l’heure-là je me porte bien. Vraiment ce que mon époux m’a fait c’est décevant. Mais à cause de mes enfants, je lui ai pardonné malgré ce qu’il m’a fait », a laissé entendre la victime Mariam Sylla.

Selon nos informations, l’époux de Mariam Sylla se trouve actuellement à Siguirini centre. Il poursuivrait tranquillement ses activités à la SMD.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+234622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.