Mariama Soguipah, déjà prête au combat : ‘’évitons la clanisation, paysans et paysannes de Guinée ont besoin de notre technicité’’ (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Après trois mois 5 jours passés à la tête du Ministère de l’Agriculture comme intérimaire, le secrétaire général à la présidence, Naby Youssouf Kiridi Bangoura a passé mardi le témoin à la nouvelle patronne du département, Madame Mariama Camara, ancienne directrice générale de la SOGUIPAH. Cette cérémonie passation de service a connu la présence du ministre d’Etat, conseiller personnel du chef de l’Etat, Tibou Kamara, des membres du gouvernement et plusieurs autres personnalités et cadres du département.

A l’entame de son discours, le ministre sortant, ministre d’Etat secrétaire général à la présidence a indiqué que malgré les résultats encourageants, des défis majeurs interpellent tous les acteurs du développement rural en général et du secteur agricole en particulier.

« Au cours des trois mois, nous avons développé des partenariats avec de nombreux acteurs de divers horizons, désireux d’investir en Guinée. Malgré ces résultats encourageants, des défis majeurs interpellent tous les acteurs du développement rural en général et du secteur agricole en particulier. Ces défis sont de plusieurs ordres : Construire un système de statistique agricole fiable, précis et capable d’anticipation. Cela est possible avec les nouvelles technologies de l’information et le Programme national de recensement de l’agriculture et de l’élevage financé à 5 millions d’euros et le reste de financement en discussion avec la Banque Mondiale. Les discussions avec le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Elevage du Maroc sont en cours également. Rebâtir une Agence nationale des statistiques agricoles est devenue une impérieuse nécessité », dit le ministre Bangoura.

De son côté, la nouvelle ministre de l’agriculture, madame Mariama Camara affectueusement appelée Mariame SOGUIPAH a étalé le travail qui l’attend à son nouveau poste. « Je mesure à juste valeur et l’immensité de la noble et exaltante mission qu’il [le chef de l’Etat, ndlr] vient de me confier. Connaissant un peu les structures de ce département et les ressources humaines chargées de leur animation pour y avoir évolué près de 30 ans, j’ai la forte conviction que nous réussirons ensemble notre mission pour le bonheur de la Guinée. C’est notre secteur qui peut être le principal levier de développement économique et social de la République de Guinée », indique-t-elle.

Pour y arriver, ajoute la ministre entrante, « chacun, à son niveau de responsabilité doit montrer son engagement et sa volonté à servir efficacement notre chère Guinée. Les travailleurs du Ministère de l’Agriculture, les paysans et paysannes de Guinée ont besoin de notre technicité. Cette technicité doit être mise à leurs dispositions parce qu’ils ne demandent pas plus. Conjuguons les efforts pour satisfaire leur demande qui n’est pas difficile à satisfaire. Et en un mot, mettons-nous à leur service », lance madame Mariame Camara, qui est désormais en charge de gérer plus de 5. 007 fonctionnaires.

Selon elle, « en prenant aujourd’hui les rênes du Ministère de l’agriculture, je mesure non seulement l’importance mais également l’immensité des tâches et défis qui m’attendent. Ce département a beaucoup d’atouts.

« Pour réussir ma mission, c’est pourquoi, je vous invite tous à être disponible pour l’atteinte de nos objectifs de développement économique et sociale. Mettons-nous ensemble, aimons-nous les uns les autres. Ayons tous que la Guinée est notre priorité commune et chacun doit y veiller avec jalousie et jouer pleinement sa partition. Je demande à chacun de privilégier le travail collégial et l’intérêt supérieur de la nation guinéenne.  Evitons la clanisation du département. Et je vous dis ici, cadres et agents de l’administration que ma meilleure amie ou mon meilleur parent est celui qui se mettra à ma disposition pour atteindre les objectifs de la mission », a-t-elle enfin indiqué.

Yaya Dramé 

628380576

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.