Maroc: plusieurs arrestations pour trafic de visas et de cartes de séjour

Print Friendly, PDF & Email

Huit personnes ont été arrêtées au Maroc mardi pour leurs liens présumés avec un réseau de faux papiers et de « traite d’êtres humains », ont annoncé les autorités marocaines.

Une perquisition au domicile des suspects a permis de saisir des « cartes de séjour à l’étranger, des visas falsifiés et des passeports de candidats à l’immigration clandestine », a indiqué mercredi le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) dans un communiqué.

Des « appareils électroniques, des téléphones portables et trois voitures » ont aussi été saisis.

Un candidat a par ailleurs été interpellé à l’aéroport Mohammed-V, en périphérie de Casablanca (ouest), selon la même source.

Le communiqué ne précise par les nationalités des suspects, ni les pays d’accueil ciblés.

Une enquête a été ouverte pour déterminer d’éventuelles « ramifications de ce réseau criminel au Maroc et à l’étranger ».

Des dizaines de milliers de Marocains et de Subsahariens tentent chaque année de rallier illégalement l’Europe à partir du royaume, notamment à bord d’embarcations de fortune.

Le nombre de ceux voyageant avec de faux papiers n’est pas connu.

AFP

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.