Massacre du 28 septembre : la CPI dresse un tableau peu reluisant de l’évolution du dossier

Print Friendly, PDF & Email

Le sang de Guinéens versé le 28 septembre 2009 sous la junte de l’ex-capitaine Moussa Dadis Camara ne restera pas impuni. La CPI y tient fermement. Dans un document de six pages qu’il nommé Rapport sur les activités menées en 2020 en matière d’examen préliminaire ventilé dans la presse, le Bureau du procureur a fait le point de l’évolution du dossier. Peu reluisant. Lisez !!!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.