MATD : l’ambassadeur du Royaume-Uni chez le ministre Bouréma Condé

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, a reçu en audience ce mercredi 16 septembre 2020 Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume-Uni en Guinée, David MclLROY. La situation sociopolitique du pays et la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19 ont été au cœur des échanges entre les deux hommes.

Dans son intervention de circonstance, le diplomate britannique a tout d’abord décliné l’objet de sa mission, à savoir le renforcement des liens de coopération et d’amitié entre le Royaume-Uni et la Guinée. Il a rappelé qu’il est resté pendant des mois à Londres à cause de la fermeture des frontières aériennes. Aussi a-t-il émis le souhait d’avoir des informations de première main sur la situation sociopolitique et la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19. Avant de rassurer son hôte de la disponibilité de son pays à diversifier et à améliorer ses relations avec la Guinée.

En réponse, le ministre Bouréma Condé s’est dit très honoré par cette visite de courtoisie de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume-Uni en Guinée. Ce qui, dit-il, témoigne de l’excellence des relations qui ont toujours existé si heureusement entre Londres et Conakry. Il n’a pas manqué de revenir sur le rôle de premier plan joué par le Royaume-Uni dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola en Guinée il y a six ans. Sans oublier les sages et précieux conseils prodigués par l’ancien Premier ministre britannique, M. Tony Blair, à l’actuel locataire de Sékhoutouréya dans des domaines spécifiques.    

Parlant de la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays, monsieur le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a indiqué qu’après l’adoption d’une nouvelle constitution par voie référendaire, le président Alpha Condé briguera le 18 octobre prochain un premier mandat au compte de la 4ème République. Il s’est réjoui par ailleurs de la participation de l’opposition à ce scrutin présidentiel. Mais il fera savoir que l’Etat guinéen prendra ses responsabilités pour que notre chère patrie demeure un havre de paix. « La Guinée sait compter sur ses amis traditionnels par rapport au développement harmonieux, dans la paix, la quiétude et l’unité nationale », a-t-il déclaré.  

 Par rapport à la crise sanitaire, qui frappe aussi bien la Guinée que les autres pays du monde, à des degrés différents, le ministre Bouréma Condé a informé son hôte de marque du lancement récent d’une campagne de sensibilisation et d’information contre la covid-19 dans son volet mobilisation sociale et engagement communautaire.

C’est dans une atmosphère bon enfant que l’audience a pris fin.

Service Communication du MATD

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.