Connect with us

Politique

MATD : les conseillères communales de Conakry reçues par le ministre Bouréma Condé

Published

on

Le lundi 11 novembre 2019, les femmes conseillères des cinq communes de Conakry (Kaloum, Matam, Dixinn, Matoto, Ratoma) ont été reçues par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, qui avait à ses côtés ses deux plus proches collaborateurs : le secrétaire général du département (Dr Yamori Condé) et le chef de cabinet (M. Sékou Amadou Cissé).

Au nom de la délégation des conseillères communales, Mme Camara Aminata Touré, la maire de Kaloum, a donné les raisons de leur visite au MATD, leur ministère de tutelle.  Dans son intervention de circonstance, la fille du premier président de la Guinée indépendante a indiqué que les femmes guinéennes en général et les femmes conseillères communales de Conakry en particulier sont particulièrement inquiètes par rapport à la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays depuis un certain temps. Elle a rappelé qu’à la veille de la première manifestation à l’appel du FNDC, les femmes conseillères avaient cru devoir faire une déclaration à la RTG pour insister sur l’impérieuse nécessité de préserver la quiétude sociale et la paix dans notre cher pays. Pour elle, aujourd’hui, elles sont encore plus inquiètes au regard du climat de tensions persistantes en Guinée.  Conscientes de leurs responsabilités de mères de famille, ces femmes conseillères communales de Conakry ont alors décidé, avec la bénédiction de leur tutelle (MATD), de s’engager à corps perdu dans la recherche des voies et moyens pour calmer la situation sociopolitique, amener les différents acteurs à mettre la balle à terre et à regarder dans la même direction. Sous le contrôle du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, elles entendent ainsi aller à la rencontre de tous les acteurs sociopolitiques sur le terrain et des plus hautes autorités du pays.

En réponse, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, s’est dit très sensible à la démarche de ces femmes conseillères. « Avant d’être maires ou conseillères, vous êtes d’abord mères de famille. Je ne suis pas surpris que vous soyez unies autour d’un idéal de paix, au-delà de vos appartenances et divergences politiques. », a indiqué le ministre Bouréma Condé. Après les avoir félicitées et encouragées pour cette bonne initiative, il a exhorté les conseillères communales à tenir bon ! « Les femmes réussissent souvent là où les hommes échouent. Que Dieu fasse que les femmes n’échouent pas. Quand les femmes échouent, la société est en péril. », a-t-il ajouté.   Monsieur le ministre a par ailleurs rappelé que depuis 2016, il est le président du dialogue politique inter-guinéen. Après la signature de l’accord du 12 octobre 2016, il a ensuite été proposé par l’opposition et la mouvance pour présider le comité de suivi de la mise en œuvre dudit accord. C’est pourquoi, il a applaudi des deux mains cette démarche des conseillères communales de Conakry concourant à ramener le calme et la quiétude sociale dans notre pays. Séance tenante, il a pris l’engagement de faciliter l’obtention d’un agrément pour l’association des femmes conseillères.

C’est dans une atmosphère bon enfant que la rencontre a pris fin par des mots de remerciements et des bénédictions en faveur de la paix et de l’unité nationale.

Service Communication du MATD  

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités