Me Pépé Koulémou (ARN) : ’’nous n’allons pas être candidat contre Alpha Condé qui a l’armée, la police, l’argent, le pouvoir’’

Print Friendly, PDF & Email

 

 

Issu de l’alliance patriotique pour l’alternance démocratique dirigée par le chef de file de l’opposition, honorable Mamadou Sylla, le parti ‘’Alliance pour le Renouveau National’’ ne participera donc pas à la présidentielle du 18 octobre 2020. Son président, Me Pépé Koulémou a, au cours d’une conférence de presse qu’il a organisée mardi à Conakry, étalé les nombreuses raisons qui ont conduit à ce boycott.     

Pour ce député, la consigne était d’empêcher l’actuel président de la République de se porter candidat. Par contre, si ce dernier est dans la course, son parti se retire carrément de la compétition. Et de surcroit aucune consigne de vote ne sera donnée aux militants de l’ARN.   

« Nous disons que tant que monsieur Alpha Condé est candidat, nous ne donnerons pas de consigne de vote, parce qu’il ne doit pas être candidat. Nous ne donnerons aucun signe de vote à nos militants. Nous n’allons pas être candidat contre Alpha Condé qui a l’armée, la police, l’argent, le pouvoir », a-t-il dit.

Répondant à la question de savoir si c’est la participation du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo qui a mis le bâton dans les roues de son alliance, il dit que « la participation du candidat de l’UFDG est sans effet sur le positionnement de notre coalition. Nous sommes tous de l’opposition dans les structures distinctes. L’UFDG est du FNDC, alors que nous autres nous sommes de la coalition de l’alliance patriotique.  Il ne s’agit pas ni du même objectif, ni du même programme de société, ni de la même de la même vision. Nous nous disons que chaque parti politique est souverain de désigner le candidat de son choix, sauf le cas limitativement que dispose la loi contre monsieur Alpha Condé. Elhadj Cellou Dalein qui a été désigné par l’UFDG est un choix de son parti, nous nous avons choisi de ne pas aller à cette élection présidentielle en raison du fait que monsieur Alpha Condé ne doit pas être candidat. Lorsque monsieur Alpha Condé qui a le pouvoir, qui a l’argent, qui a l’armée, est candidat, vous croyez qu’il y aura la transparence ?», Interroge le président Pépé Koulémou de l’ARN.

Mohamed Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.