Connect with us

Societé

Me Salif Béavogui, avocat de Aboubacar Diallo : ‘’mon client est victime d’un procès d’intention’’

Maître Salif Béavogui, avocat du journaliste Aboubacar Diallo poursuivi avec deux autres sites d’informations pour diffamation par voie de presse par le ministre des Télécommunications Mamy Diaby, a qualifié vendredi la décision du juge contre son client « pas conforme à loi ». A l’en croire, ni son client ni lui-même n’étaient informés de la tenue de l’audience. Mon client m’a commandé, poursuit-il, de relever appel immédiatement. Réaction…

« Préalablement monsieur le ministre Moustapha Mamy Diaby avait saisi la juridiction civile pour diffamation et il avait demandé des dommages et intérêts, sauf erreur de ma part, évalués à plus de 9 millions de dollars. Le procès a eu lieu, il a perdu le procès. Il devait donc faire appel devant la cour d’appel. Mais au lieu de faire appel, il monte une autre procédure pénale devant la même juridiction et pour le même objet. Alors que l’article 07 du code de procédure pénale interdit cela. Lorsque vous avez décidé de vous engager sur la voie civile et que vous échouez, vous ne pouvez plus revenir sur la voie pénale parce qu’il avait déjà choisi son option. En dépit de tout, son retour sur la voie pénale, n’a pas été un retour contradictoire parce que mon client n’a pas comparu, moi-même je ne n’ai pas assisté. Parce que nous n’étions pas informés de l’existence de cette audience, du moins dans les règles de l’art. Et ce qui est surprenant, informés par voie de presse, nous avons sollicité le rabattement du délibéré et la réouverture des débats. Mais le tribunal est passé out et a rendu sa décision. Donc mon client m’a commandé de relever appel immédiatement donc j’ai fait appel. Et nous allons poursuivre le combat juridique et judiciaire devant la cour d’appel de Conakry. Et nous pensons que cette affaire trouvera sa solution conformément à la loi devant cette cour. Donc mon client est indigné, surpris mais très serein parce qu’en réalité, il sait qu’il est victime d’un procès d’intention. Et le procès d’intention ne tient pas souvent la route (…) parce qu’il n’est souvent conforme à la loi ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook