Médias : la HAC adresse un avertissement à la RTG, condamne les ‘’propos outrageants’’ du ministre Konaté (décision)

Print Friendly, PDF & Email

Dans une décision publiée ce mardi 21 novembre 2017, la Haute autorité de la communication (HAC) a adressé un avertissement à la radiodiffusion télévision guinéenne (RTG) de Koloma

La RTG reçoit cet avertissement pour avoir relayé lundi 20 novembre 2017 dans son journal de 20h 30, des propos tenus par le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté. Des propos dans lesquels le Ministre ‘’K au carré’’ a relève l’identité d’une mineur victime de viol.

Pour la HAC, ces propos constituent au terme des articles 5 et 6 de la loi fondamentale, une violation de la dignité de la personne humaine et de la sacralité de l’homme et au terme de l’article 119 de la loi L/002 sur la liberté de la presse, un outrage à la pudeur.

La Haute autorité de la communication qui est l’organe régulateur des médias en Guinée n’avait jamais pris une sanction contre un organe de service public. Elle avait toujours sévi contre la presse privée.

Décision-HAC-RTG

Thierno Sadou Diallo

(00224) 626 65 65 39

  1. Le Rossignol 3 ans il y a
    Repondre

    Je suis désolé, ce n’est pas la première fois que la HAC prend une telle décision contre un service public. Rappelez-vous en 2015 lors de la campagne présidentielle la Haute Autorité de la Communication a donné un avertissement à cette même RTG pour non respect des règles régissant la loi sur la campagne électorale. Je crois qu’en tant que journaliste, vous ferez mieux prochainement de consulter vos archives avant d’écrire de tel article. Salut à vous monsieur Diallo.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.