Médias : c’est parti pour la 6è édition du prix Djassa d’or

Print Friendly, PDF & Email

La structure Djassa Multi-Communication a lancée officiellement ce vendredi, 29 janvier 2021, dans un réceptif hôtelier de la place, la 6ème édition du prix “DJASSA D’OR, ‘’le sacre des meilleurs de la presse”. Une cérémonie de distinction des meilleurs de la presse guinéenne. Cette édition qui s’annonce est aussi une manière de rendre hommage à Ibra Sylla, journaliste émérite.

A cette occasion, tous ceux qui ont prit la parole ont tenu à rendre un hommage mérité, à feu Ibra Sylla, journaliste émérite, arraché à notre affection par la puissance divine et qui reçoit les hommages pour cette 6ème  édition.

Cette cérémonie à été lancée officiellement par le Directeur général  adjoint de l’Agence Guinéenne de la Promotion et de l’Emploi (AGUIPE). Pour lui « on ne né pas journaliste, on le devient et on le devient toute la vie (…) Les journalistes ont besoin d’être célébré, c’est une nécessité et cela créé une émulation au sein de la corporation », a-t-il encouragé.

Pour sa part, la Directrice générale de Djassa Multi-Communication, Madame Konaté a décliné l’objectif de cette édition et de sa structure.

« Ce présent rendez-vous marque le point de départ qui va abriter à la 6ème  édition de la grande et prestigieuse édition de cérémonie de distinction des médias. Distinguant les plus méritants dans le but de qualifier les différents corps du métier de journaliste et également pour les organisateurs pour le Djassa d’or qui invite à l’émulation au sein de la corporation. Reconnaître le mérite des collaborateurs, c’est reconnaître le travail bien fait, c’est faire en sorte que les travaux satisfaisants se poursuivent en s’améliorant, qu’un travail exceptionnel continue dans l’excellence.  C’est également favoriser d’initiative motivé et maintenir un haut niveau de performance d’une part et d’autre part, aider à sortir de l’ombre ceux qui dans les salles de rédaction donnent le meilleur d’eux-mêmes pour rendre encore plus beau le métier déjà qualifié de noble », dit-elle.

Sacré meilleur journaliste de l’année 2012 par la structure Multi-Communication et présent à cette cérémonie de lancement,Talibé Barry témoigne :

« J’ai été lauréat, sacré meilleur journaliste de l’année 2012, après 10 ans que j’ai commencé à pratiquer ce métier. J’en ai été fortement ému, près de 10 ans après, si il y’a une chose dont je suis encore fière, c’est bien ce prix parce que 2 années de suite au paravent, j’ai été nominé parmi les meilleures plumes de la presse écrite. Je suis allé à la cérémonie qui m’a vue donc recevoir ce prix  sans jamais imaginer un seul instant que j’aurai été désigné journaliste de l’année », a-t-il martelé.

Quant à Mme Sylla Fatoumata Mame Diallo, conseillère technique du Ministre de l’Information et de la Communication, elle  a, au nom de son ministre salué les initiateurs, avant d’indiquer :

«  Il n’est plus à démontrer que c’est un événement qui a sa raison d’être dans le paysage médiatique guinéen. Parce que 6 ans d’éditions démontrent que les organisateurs ont mis du sérieux dans ce qu’ils font (…) Notre ministère sera toujours là pour continuer à appuyer ces genres d’événements. Vous pouvez toujours compter sur notre disponibilité et nous allons faire ensemble ce que nous pouvons pour redorer l’image de la presse guinéenne », dira-t-elle.

Pour participer,tous les sujets en compétition doivent être déposés à la maison de la presse, JAO à Koloum ou au siège de Djassa Multi-Communication et date limite du dépôt est le 5 mars 2021. 

En ce qui est de l’innovation, il y aura le prix de l’intégration africain de la presse, des formations, des matchs de gala pour les hommes, mais aussi pour les femmes.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.