Médias : c’est parti pour la présentation et la vulgarisation du code de bonne conduite des journalistes en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

L’atelier de présentation et de vulgarisation du code de bonne conduite des journalistes guinéens a démarré ce mercredi 11 mai 2022 et s’étendra jusqu’à demain jeudi, au chapiteau du palais du peuple à Conakry. L’initiative est pilotée par la Haute Autorité de la Communication (HAC) avec l’accompagnement des partenaires dont le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et Search Common Ground.

La cérémonie d’ouverture dudit atelier a été présidée par le président de la HAC, Boubacar Yacine Diallo qui avait à ses côtés la ministre de l’Information et de la Communication, Rose Pola Pricemou, le présentant résident du PNUD en Guinée, Luc-Joël Grégoire, le représentant du Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, du procureur général près la Cour d’Appel de Conakry, Alphonse CharlesWright et les représentants d’associations professionnelles de médias.

D’entrée, l’honneur est revenu au représentant résident du PNUD en Guinée de saluer au nom de son institution, le président de la HAC pour son engagement et le souci qu’il a de promouvoir et de valoriser le rôle des médias tout en assurant non seulement les enjeux de la régulation mais aussi la préservation de la quiétude sociale en cette période de transition.

« Je voudrais ainsi me réjouir de la tenue de ces journées de réflexion et de formation. Les médias ont un rôle éminent et même déterminant à jouer et la charte de la transition fait également référence. C’est l’occasion pour moi de saluer les associations qui œuvrent au quotidien aux nombreux défis de l’information et de la communication. Nous sommes heureux de relever le fait que la liberté de la presse est naturellement l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur cette liberté d’opinion et d’expression que la HAC ne cesse d’encourager », dira entre autres Luc-Joël Grégoire, avant de rassurer que son institution est toujours prête à accompagner le gouvernement et la HAC dans la concrétisation de leurs initiatives en faveur de la presse guinéenne.

Quant à la ministre de l’Information et de la Communication, elle a remercié la HAC pour le travail accompli, avant d’indiquer : « Nous allons avoir désormais un cadre pour exercer, nous allons avoir un référentiel pour pouvoir produire nos résultats. Chers amis de la presse, je ne peux qu’interpeler à plus d’un titre que nous avons une responsabilité sociale, nous avons une responsabilité pour une Guinée unie et prospère. Et pour cela, désormais vous avez un référentiel, vous avez un guide qui pourra nous permettre d’exercer en toute conformité selon les règles de l’art, notre métier. Je vous invite donc en tant qu’associations de presse, en tant que leaders de la presse, en tant que patrons de presse à nous aider davantage à vulgariser ce code de bonne conduite », a mentionné Rose Pola Pricemou.

Après avoir remercié tous ceux qui ont contribué à l’élaboration de ce code de bonne conduite, le patron de la HAC dira que ledit code n’est pas celui de son institution. « C’est celui des journalistes eux-mêmes. Ils ont pris la grande responsabilité de redéfinir à la fois leur devoir et droit en matière de collecte, de traitement et de diffusion de l’information. Ils ont également dans l’élaboration de ce code, tenu compte des meilleures pratiques en usage dans sous la région. Ce qui signifie qu’ils ont collecté, analysé et ils en ont tiré profit », a expliqué Boubacar Yacine Diallo.

Poursuivant, il a tenu à préciser que « le code qui vous sera présenté, est le fruit de ces recherches et des expériences relevées de la pratique de la profession dans notre pays. Ce code de bonne conduite sera donc celui du journaliste guinéen et de tous les journalistes qui exercent en République de Guinée. Je voudrais donc demander aux journalistes puisque c’est le fruit de leurs réflexions de veiller au respect scrupuleux des dispositions contenues dans ce code de bonne conduite… »

Youssouf Keita                                                                                                            

+224 622285400            

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.