Medias : le syndicat professionnel de la presse annonce l’organisation d’une journée nationale de concertation des journalistes

Print Friendly, PDF & Email

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 26 Juillet 2017, à la Maison de la Presse, le syndicat professionnel de la presse privée de Guinée (SPPG) a annoncé la tenue d’une journée nationale de concertation des journalistes le 1er Août 2017 prochain à Conakry. Selon les membres de ce syndicat, l’objectif de cette journée est de partager l’ensemble des journalistes de Guinée par rapport au projet de l’élaboration de la convention collective de la presse privée guinéenne.

Dans son intervention de circonstance, Sidi Diallo, secrétaire général du syndicat professionnel de la presse a tenu à rappeler : « vous savez très bien que le 3 mai dernier à l’occasion de la journée internationale de la presse, nous avons fait le résumé des différentes démarches que le syndicat a mené dans le cadre de l’élaboration du projet de la convention collective de la presse. Et, nous avons déjà donné le projet aux associations de presse à savoir : AGEPI, UTERLGUI et AGUIPEL mais jusqu’à présent ces associations sont en train de se concerter entre eux-mêmes pour réagir sur ce projet de convention collective ».

Poursuivant, il a mentionné : « Il est revient au syndicat aussi de proposer le même projet de cette convention collective aux différents journalistes de différentes rédactions pour que ces journalistes puissent avoir leur avis sur ce projet de convention. C’est pourquoi, nous nous projetons une journée nationale des concertations avec tous les médias autour de ce projet qui se tiendra le mardi 1er Août 2017 à la maison de la presse », a annoncé Sidi Diallo.

Par ailleurs, le syndicat professionnel de la presse privée à travers son secrétaire général a demandé tout simplement à toutes les rédactions que ça soit audiovisuel, la presse écrite ou la presse en ligne de se faire représenter une personne par rédaction pour que les gens puissent réagir sur ce projet.

« Après cette journée, c’est ce projet que nous allons prendre pour faire face aux patrons de presse. Donc en écoutant les patrons de presse, jusqu’à la semaine passée quand même tout porte à croire que vraiment nous nous réjouissons de faite qu’il y a eu des avancées puis que les différentes commissions de leur côté ont commencé à travailler », a-t-il souligné

S’exprimant sur la participation les journalistes de l’intérieur du pays à cette journée nationale de concertation, Sidi Diallo a fait savoir que ces journalistes ont leur place au cours de cette journée. « Comme pour l’instant nous n’avons pas les moyens pour faire déplacer nos amis journalistes de la Guinée profonde, ils peuvent envoyer leurs propositions à travers leurs adresses emails. Ils pourront nous envoyer leurs situations, leurs conditions de travail dans leurs différentes rédactions », a-t-il conclut.

Yaya  Drame

+224 628-38-05-76   

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.