Meurtre à Coyah : un jeune mécanicien de 19 ans tué par des inconnus  

Print Friendly, PDF & Email

Âgé de 19 ans Baba Yalani Diabaté mécanicien moto de profession, domicilié au secteur Claudia 1, quartier centre dans la commune de Coyah a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi 28 mai aux environs de 23 heures au secteur 1 de Karba.

Selon les informations recueillies sur place, cette nuit, après avoir accompagné son père chez sa marâtre au quartier Fily à 21 heures, un jeune homme est venu demander à Baba Yalani Diabaté de l’accompagner à Gominayah dans Karba.

Contre toute attente, c’est là qu’il sera attaqué par des inconnus et poignardé à plusieurs reprises au niveau des côtes. Il a crié au secours mais finalement a succombé à ses blessures. Facinet Yarie Bangoura, chef du secteur Karba1 témoigne : « Vers 23 h35mn, couché, j’ai reçu un coup de téléphone d’un petit pour m’informer d’un corps sans vie dans mon secteur. Arrivé sur les lieux, j’ai vu le jeune couché sur son ventre et poignardé au niveau des côtes. De mon côté, j’ai appelé mon président de quartier qui m’a instruit d’informer les services de sécurité. Et seule la brigade anti-criminalité (BAC) est venue sur le terrain. On est descendu vers le marigot où on a trouvé sa moto et j’ai demandé a ce que ses objets et moto soient laissés intacts jusqu’à l’arrivée de la brigade de recherche. Le problème, quand on appelle la sécurité, elle ne vient pas à temps ou même pas. Quand j’ai appelé la police, elle m’a répondue qu’il fait nuit et il a fallu que je déplace 3 motos pour aller chercher deux gendarmes qui sont venus faire le constat et mettre le corps à la disposition de ses parents qui étaient déjà sur les lieux. »

Pour son ami Issiaga Sacko, élève : « Hier nuit son père lui a demandé de le déposer chez sa marâtre au quartier Fily. Vers 22 heures, sa maman l’a appelé au téléphone pour connaître sa destination et lui a demandé de rentrer à la maison, car tous ses amis sont déjà à leurs domiciles. A 23h, sa maman est venue en criant qu’elle a reçu un coup de téléphone que son enfant a fait un accident. Sur ce, j’ai pris la moto, destination Karba. Arrivé sur les lieux, j’ai vu le corps couché au sol et directement j’ai éteint les phares de ma moto. Les habitants du lieu m’ont demandé de dire à sa maman que c’est le corps de son ami qui est là et que son fils est déjà à l’hôpital pour des soins. Elle s’est retournée là-bas, ne trouvant pas son fils à l’hôpital, elle a compris que c’est le corps de son fils qui était couché à Karba. Sur les lieux de l’attaque, on a constaté des pierres érigées en barrage et quelques traces de sang visibles sur les herbes où on a retrouvé le corps. Quand la BAC est arrivée, elle a interdit à ce qu’on attende la gendarmerie ou la police, car ce n’est pas de leur ressort. Et les gendarmes, après leur travail, ont mis le corps à la disposition de la famille. » a-t-il expliqué.

Il est à rappeler que le jeune Baba Yalani Diabaté est l’unique fils chez sa maman Ramata Bangoura. Il a été enterré le jeudi matin 28 mai 2020 à Coyah.

Kalidou Diallo, correspondant à Coyah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.