Mgr Vincent Koulibaly, archevêque de Conakry : « nos autorités croient en Dieu. Ça, c’est aussi une valeur que je salue »

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de la célébration de la fête de Noël à la cathédrale Sainte Marie de Conakry, les fidèles Paroissiens de cette église étaient dans la joie. Quant à l’archevêque de Conakry, Mgr Vincent Koulibaly, il a d’abord signifié que célébrer Noël, c’est une grande joie pour les Chrétiens. Ensuite, il a prié pour la paix en Guinée, pour les nouvelles autorités de la Guinée, en particulier pour le président de la transition qui était présent à cette messe. Avant de de lancer un message de paix à l’endroit des Chrétiens et des Musulmans de la Guinée. 

« Noël, la fête de la naissance de Jésus, le Sauveur du monde. Dieu qui fait attention à l’homme, au point de lui envoyer un Sauveur pour qu’ils vivent dans la paix, qu’ils vivent heureux pour que le monde soit un paradis. Donc cela c’est une grande joie.En célébrant Noël, les Chrétiens doivent apprendre à être des témoins de l’amour de Dieu. Dieu est venu par amour, Jésus est venu par amour pour nous, ensuite nous devons nous aimer les uns les autres . Le Guinéen doit aimer son prochain, le Guinéen doit aimer son pays.  Musulmans et Chrétiens sont appelés à aimer leur pays, leurs frères et sœurs.  Et Noël nous rappelle cela.  Je voudrais que l’occasion soit saisie pour que nous prenions davantage conscience pour aider notre pays à se relever, notre pays à marcher sur la voie de son développement. Voilà le message que j’ai. », a prié Monseigneur Vincent Koulibaly, archevêque de Conakry.

L’archevêque s’est réjoui de la présence du président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya, à cette messe. Pour lui, les nouvelles autorités prennent les Guinéens de la même façon.

 « C’est sûr que le fait que le Président de la République vienne jusqu’à nous, se tenir à nos côtés pour prier, à l’occasion de Noël, nous sommes remplis de joie, nous sommes comblés de joie. Et comme je l’ai dit, c’est pour nous une invitation à  prier davantage pour le président de la République, pour ses collaborateurs et pour notre pays . C’est aussi le signe que Chrétiens et Musulmans sont considérés par lui comme des Guinéens à traiter comme tels. Et cela me réjouit, cela me réconforte.  Je vois que nos autorités aussi prennent les Guinéens de la même façon et aussi qu’ils sont des croyants. Nos autorités croient en Dieu.  Ça, c’est aussi une valeur que je salue et je souhaite que nos autorités soient toujours des croyants parce qu’en croyant en Dieu, Dieu vient à notre aide, Dieu répond à notre prière et il nous soutient sur le chemin du succès.  Avec Dieu, le succès est assuré, sans Dieu l’échec complet. », a-t-il  indiqué.
Les fidèles Chrétiens de la cathédrale Sainte Marie sont contents de célébrer cette fête de Noël, mais surtout de la compagnie du président de la République.

Christine Finda Kamano 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.