Michel Lamah : « on sait qui a sauvé Alpha Condé de ses ennemis en 2011… C’est mon djinn qui a frappé la femme »

Print Friendly, PDF & Email

Michel Lamah du Groupement des Forces spéciales (GFS) -unité d’élite de l’armée guinéenne- qui a participé à l’opération qui a renversé, le 5 septembre dernier, le président Alpha Condé occupe tous les débats en Guinée. Son état de santé provoque une vague de réactions et reste largement commenté dans les médias.

Accusé d’avoir frappé des femmes et de s’en prendre gratuitement aux gens depuis des jours à Yimbaya, un quartier de la banlieue de Conakry, le conducteur du véhicule qui a transporté l’ancien président guinéen le jour du coup d’Etat a de nouveau brisé le silence.

Sur Baobab fm de Kankan, cet as des arts martiaux dont les photos ont été abondamment partagées sur les réseaux sociaux le 5 septembre dément être « fou ». Il accuse son diable d’avoir frappé la femme dont le fils a témoigné sur Mediaguinee.

« Dieu sait la vérité, Alpha Condé c’est notre papa. Ceux qui disent que je suis devenu fou, laissez-les parler. On a une mission, on l’accomplira »

 » (…) Je suis un guerrier. A Yimbaya, j’étais dans ma peau de guerrier, j’étais en train de faire ce que je dois faire pour le pays, j’ai la mission de Dieu par rapprt à la paix en Guinée. C’était une manière de me protéger. Et c’est moi qui ai appelé le renfort. Puisqu’il ya des infiltrés, on ne sait pas qui est qui, j’ai reçu des injures grossières. Le diable n’a pas accepté ça », explique-t-il en français. Et aussi en maninka : « je suis un Guinéen. Ce n’est pas une affaire de guerzé, de maninka, de peul ou soussou. Nous sommes venus pour une mission. On fait cela tout en restant derrière notre grand président, notre « mansa ba » Mamady Doumbouya. Lamah est un Kourouma, Kourouma est Doumbouya, Doumbouya est fakoly. Tout ce qu’on fait c’est la sincérité. Tout le monde a suivi. On sait qui a sauvé le président Alpha Condé en 2011 de ses ennemis. Ce n’est pas tout le monde qui aime ce qu’on fait. Ce qu’on fait, on le fait pour la Guinée. J’étais à Yimbaya avec mes jeunes. Des femmes sont venues dire que ce qu »on fait-là n’est pas bien. J’ai un djinn. Je dis à tout le Mandé, mon djinn est venu pour la Guinée, pour sauver le pays. C’est mon djinn qui a frappé la femme et l’a blessée. C’est moi-même qui ai appelé les forces spéciales. Ce qu’on a fait [renversement du régime], beaucoup n’ont pas aimé. Mais Dieu sait la vérité, Alpha Condé c’est notre papa. Ceux qui disent que je suis devenu fou, laissez-les parler. On a une mission, on l’accomplira. (…) ». Non sans demander de ne pas croire à tout ce qui se raconte sur les réseaux sociaux.

Noumoukè S.

4 Commentaires
  1. MANZO 1 mois il y a
    Repondre

    Bande de crétins de sanguinaires et dire qu’il y a eu des écervelés pour applaudir cette autre espèce animale sortie du néant, wallahi ce pays est malade!

  2. Sylla 1 mois il y a
    Repondre

    On veut nous imposer des gueux comme ça là.
    C’est qui le clown là? Armée de merde. Ce coup là va echouer.

  3. Sylla 1 mois il y a
    Repondre

    Regarde sa peau. Il est sale on dirait un porc. Degagez de là pardon.
    Des soldats maudits comme ça là.

  4. Sylla 1 mois il y a
    Repondre

    Ces salétés de mutins font honte a la Guinée.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.