Microcrédit. Les services « classiques » du Crédit Rural de Guinée pour accompagner les adhérents

Print Friendly, PDF & Email

Le Crédit Rural de Guinée offre divers services à ses clients. Parmi les classiques, il y a le dépôt à vue et le dépôt à terme, qui permettent aux adhérents de disposer, comme dans les banques traditionnelles, du même contrôle de leurs comptes, avec des avantages certains au niveau des coûts.

Le dépôt à vue (DAV) est offert à tout client qui en exprime la demande, avec des pièces requises pour la confirmation de son identité (carte d’identité, passeport, etc). Le client, personne physique ou morale, doit d’abord s’acquitter d’un droit d’entrée, conformément au règlement intérieur de la caisse locale. Cette option lui permet de gérer son compte à sa guise, à la seule contrainte que le solde minimum pour ouvrir un DAV est de 20000 francs guinéens (GNF) pour les personnes physiques et de 50000 GNF pour les personnes morales. En outre, l’ouverture d’un DAV est assujettie à la désignation de deux mandataires, au minimum. Le DAV n’est pas rémunéré ; les frais de tenue de compte sont de 1000 GNF par mois pour les particuliers et de 1500 GNF pour les personnes morales. « Ce produit entre dans le cadre des normes de la finance islamique », indique un responsable du CRG.

Le dépôt à terme (DAT) est une autre option pour les adhérents du CRG. Le compte est ouvert après que l’adhérent (personne physique ou morale) se soit acquitté du droit d’entrée et après présentation des mêmes documents que pour le DAV. Toutefois, à la différence de ce dernier, le client bénéficie des intérêts générés par le DAT, en fonction de la durée de son dépôt ; 0,88% pour 3 mois, 2,5% pour 6 mois et 5% pour 1 an. « Les retraits sont strictement interdits avant l’échéance du DAT sauf dans les cas du décès ou d’invalidité ; en cas de retrait avant échéance du DAT, les intérêts ne seront pas versés et le titulaire subira une pénalité de 2% du montant du DAT », précise le CRG. Le solde minimum pour ouvrir un DAT est de 100000 GNF.

Ces deux services proposés par la plus grande institution de micro finance du pays, permettent aux adhérents de développer aisément leurs activités.

Cheick Soumah

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.