Connect with us

A la Une

Mines : la compagnie GDM a exporté ses premières tonnes de bauxite

Published

on

La Guinéenne des Mines a exporté ses premières tonnes de minerai depuis le 1er février, sans tambour ni trompette. Cela marque réellement un tournant dans l’exploitation de la bauxite dans notre pays, habitué à de telles performances de la part d’entreprises contrôlées par des intérêts étrangers.

La particularité de la Guinéenne des mines (GDM) est que tout le personnel a non seulement été recruté localement mais il a pu assurer la réussite de l’opération à la satisfaction de tous les partenaires. « C’est une compagnie 100% guinéenne. Tous les travailleurs des ingénieurs aux simples ouvriers sont Guinéens et assurent toutes les opérations », souligne son PDG, Mori Diane.

GDM a actuellement pour principaux partenaires le tandem singapourien et chinois, Winning Shipping et Shadong Weiqiao. Pour la petite histoire, ce sont ces deux investisseurs qu’on retrouve également au sein de Société minière de Boké (SMB).

Dans le cas de GDM, la livraison de la production extraite des mines appartenant à la compagnie guinéenne est faite au port de Dapilon à la valeur FOB (Free on board, littéralement traduit sans frais à bord).

GMD compte produire et exporter cette année entre 2 à 4 millions de tonnes de bauxite, ce qui la place à un rang plus qu’honorable pour une compagnie qui vient de débuter ses activités. Le programme établi prévoit au moins 2 bateaux par mois.

Selon Diané, la compagnie a l’ambition de développer son exploitation à travers d’autres partenaires mais également par la mise en valeur de ses permis encore inexploités.

GDM s’ajoute ainsi à d’autres comme SMB et Alliance Mining Responsable (AMR) qui profitent de la dynamique en Chine dans le secteur de la bauxite.

La Guinée abrite environ 30% des réserves connues de bauxite dans le monde. La bauxite est la matière première de base servant à la production d’aluminium métal. Avant la transformation en aluminium par un procédé qui nécessite une grande consommation d’énergie, la bauxite est transformée en alumine.

Jusqu’en 2015, seules 2 compagnies parvenaient à exporter de la bauxite à partir de la Guinée : la Compagnie des bauxites des Guinée (CBG), avec à l’époque environ 14 millions de tonnes et la Compagnie des Bauxites de Kindia, avec environ 3 millions de tonnes.

GDM est donc la première compagnie entièrement détenue et gérée par des Guinéens à réussir à exporter sa production de bauxite à l’étranger.

Alima Camara

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Sylla

    21 février 2018 at 9 h 29 min

    Bravo.
    Avec la fin de Souapiti,on passe a la phase de construction des usines pour la transformation de la bauxite du début à la fin en Guinée.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook