Mines : la convention de la société bauxite Kimbo signée à Conakry

La salle de conférence du Ministère des Mines et de la Géologie a servi de cadre ce lundi 17 décembre 2018, à la cérémonie de signature de la convention de la société bauxite Kimbo entre le gouvernement guinéen et les responsables de ladite société.

 

C’était sous la houlette du ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba qui avait à ses côtés son homologue du Budget, Ismaël Diabaté, du promoteur du projet, Seydouba Bangoura des autorités préfectorales, sages et religieux de la préfecture de Fria.

Selon nos informations, ce projet intégré prévoit en gros la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite, un port et un chemin de fer. Plus tard, le promoteur passera à la construction d’une raffinerie, conformément à la nouvelle politique minière du pays. Le tout pour un investissement d’environ 355, 03 millions de dollars (incluant les intérêts sur les prêts pour la période de construction).

Pour l’ancien sociétaire du Hafia et promoteur dudit projet, Seydouba Bangoura, cette signature est l’aboutissement de plusieurs années pleines de travaux intenses. « Anicien sociétaire d’Hafia, j’ai décidé de me lancer dans le monde des Affaires. J’avoue que j’ai perdu tous mes biens afin que ce projet puisse voir jour. Et aujourd’hui, je suis heureux parce que cette signature est un grand pas franchi dans la concrétisation effective du projet », dira-t-il entre autres, avant d’adresser ses vifs remerciements à tous ceux qui ont accepté de l’épauler.

Présente en Guinée pour la circonstance, la patronne de la société bauxite Kimbo a magnifié les relations sino-guinéennes, avant de déclarer que tout sera mis en œuvre par sa société pour faire de ce projet une véritable réalité au profit des parties concernées.

Pour sa part, le ministre du Budget dira que c’est le parc minier guinéen qui s’agrandit au bénéficie des populations guinéennes à travers cette nouvelle signature de convention. « Le parc minier guinéen s’agrandit au bénéfice des populations guinéennes et il s’agrandit par la volonté du président Alpha Condé de passer de l’élution minière à la réalité minière. Ce que je peux dire en ma qualité de ministre du Budget, c’est que les négociations ont été correctement menées. Ce projet minier dans sa mise en application permettra de créer des emplois et des emplois créés vont gérer des revenus et ces revenus vont continuer à soutenir la croissance et cela va permettre de diversifier l’économie guinéenne… »

Il a en outre invité les autorités locales et sages de la localité (Fria) à soutenir ce projet qui, selon lui, apportera assez de progrès. « Vous devez soutenir ce projet. J’aime souvent dire que quand une usine s’arrête pour une seule journée, c’est un processus qui est bloqué à des milliers de chaines. Donc, vous devez veuillez au respect du dialogue entre la population et les partenaires qui investissent », a-t-il mentionné tout en annonçant que le respect du contenu local sera de rigueur.

Prenant la parole, le ministre des Mines et de la Géologie s’est dit heureux de voir ce projet arrivé jusqu’à ce niveau, avant d’indiquer qu’il est emblématique dans la politique minière guinéenne menée par le président Alpha Condé depuis 2011. « Ce projet est emblématique dans la politique du Pr Alpha Condé parce qu’il inclut la réalisation d’infrastructures ferroviaires. Il est aussi emblématique dans la politique du Pr Alpha Condé parce qu’il inclut la transformation locale des produits miniers. Comme vous savez, la plupart des projets dont nous signons des conventions impliquent ces différents aspects… ».

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30                                                                                                  

Print Friendly, PDF & Email

TAG


Laisser un commentaire