Mines : environ 174 Chinois arrivés ce mercredi à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Un avion de la compagnie Ethiopian Airlines a atterri ce mercredi, 20 mai dans l’après-midi à l’aéroport international de Conakry-Gbessia avec à son bord environ 174 Chinois.

Ces étrangers viennent travailler dans les mines de Boké (en Basse Guinée) et Kérouané en Haute Guinée.

Selon nos informations, l’autorisation de rentrer dans le pays en cette période de covid-19 de ces Chinois est venue du haut lieu. Nos sources soulignent qu’ils détenaient tous un certificat de non contamination au coronavirus, ont été soumis à un contrôle médical à l’aéroport et resteront confinés pendant 14 jours avant de commencer le boulot. Le tout sous l’œil vigilant de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

La Guinée, l’un des six pays africains les plus touchés par la covid-19 a officiellement fermé ses frontières en mars dernier. Mais des vols exceptionnels continuent d’atterrir.

Focus

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.