Connect with us

A la Une

Mines : la Guinée dément s’apprêter à abandonner les poursuites pour corruption contre le Groupe BSGR

Published

on

En réplique à un journal israélien, le gouvernement guinéen dans un communiqué transmis jeudi aux médias, a démenti  « formellement les allégations selon lesquelles il s’apprêterait à abandonner les poursuites pour corruption à l’encontre les dirigeants du Groupe BSGR ». Communiqué…

Conakry, le 14 Décembre 2017 – Le Gouvernement de la République de Guinée dément formellement les allégations selon lesquelles il s’apprêterait à abandonner les poursuites pour corruption à l’encontre les dirigeants du Groupe BSGR.

Bien au contraire, notre pays entend pleinement poursuivre sa collaboration dans les investigations menées par la justice internationale dans le but de faire toute la lumière et d’obtenir réparation dans ce dossier.

Par ailleurs, il faut rappeler que depuis le début de cette enquête, plusieurs acteurs de premier plan ont d’ores et déjà fait l’objet d’interpellation et d’autres mis en résidence surveillée par le FBI.

Dans cette lancée, le Gouvernement, à travers le Ministère de la Justice, se réserve le droit de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de sauvegarder l’intérêt suprême de notre pays dans cette affaire.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Manzo

    14 décembre 2017 at 18 h 04 min

    C’est bien la méthode du patron de la BSGR,qui consiste à lancer des rumeurs à travers une certaine presse à sa solde à l’image de guinéenews et ses pseudos journaliste.
    Dire qu’il y aura toujours de ces Guinéens qui rouleront contre leur propre patrie et cela relève désormais d’une question de nature!
    Triste mais c’est ainsi et il faut faire avec.

    • Manzo

      14 décembre 2017 at 18 h 07 min

      Erratum:
      C’est bien la méthode du patron de la BSGR,qui consiste à lancer des rumeurs à travers une certaine presse à sa solde à l’image de guinéenews et ses pseudos journalistes.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook