Souleymane Traoré, DG de la CBG : ‘’on a un chiffre d’affaires de 450 millions de dollars par an. Aider les communautés, c’est notre préoccupation’’

Le Directeur Général de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), Souleymane Traoré a donné mardi, 18 décembre, le coup d’envoi des journées portes ouvertes aux médias pour la visite des installations de sa société à Kamsar.  Ces journées ont pour objectif de permettre aux cadres de la CBG de communiquer sur les nombreuses activités menées par la compagnie à l’endroit des communautés, et d’augmenter la visibilité sur le fonctionnement de l’usine, de l’extraction jusqu’à l’exportation de la bauxite.

Au petit matin, le premier responsable a présidé une réunion qui a connu la présence du personnel de la société et des médias.  Après la présentation des travailleurs présents, le Directeur Général a parlé de l’historique de cette société en Guinée, son niveau de fonctionnement, les statistiques relatives au chiffre d’affaires qui est en grande partie destinée à l’amélioration des conditions de vie des communautés.

‘’La CBG a été créée sur papier en 1963 par une convention signée entre l’Etat guinéen et le consortium. Elle a commencé ses opérations, c’est-à-dire, le premier minerai exploité, transporté par le chemin de fer, traité à l’usine est exporté en avril 1973. On a un chiffre d’affaires de 450 millions de dollars par an. Nous avons un effectif contrat CBG de 2300 employés, nous avons 3000 employés sous-traités avec les sociétés de sous-traitance qui travaillent avec nous dans l’opération courante. Le nombre de personnes qui ont travaillé pour le projet d’extension est estimé à 2500’’, dit-il.

Poursuivant, le Directeur Général est revenu sur la mission et les ambitions de la CBG qui consiste à maintenir sa place, en qualité de productrice de bauxite conformément aux besoins exprimés par les clients. Ensuite, améliorer les conditions de vie des communautés relatives à la construction des infrastructures de base notamment, La réhabilitation des routes, la desserte de l’eau potable, la réhabilitation et la construction des sites de loisirs pour la jeunesse, l’assistance de groupements de femmes, la construction d’écoles, des centres de santé, des marchés et d’autres.

‘’Une compagnie doit avoir une vision, une mission.  Notre mission, c’est extraire, traiter, livrer la bauxite dans des conditions convenues avec les clients en termes de qualité, de volume, de délai et prix en respectant nos exigences de santé sécurité-environnement qui est le socle dans la pierre angulaire de notre philosophie, tout en contribuant au développent durable de nos communautés.

J’ai coutume de dire que nous à la CBG, la question de communauté n’est pas un phénomène de mode, c’est ancrer dans les opérations depuis les années 70. Notre ambition est d’être la société de bauxite la plus performante dans le monde en termes de préférence client, de compétitivité, d’attraction, de respect de l’éthique et de l’intégrité’’, a dit Souleymane Traoré.

Il faut noter que la CBG investit chaque année, depuis 1987, plus de 500 mille dollars US au service des communautés des préfectures de Boké, Télimélé et Gaoual.

Mohamed Cissé, depuis Kamsar  

623 33 83 57

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire