Connect with us

Societé

Mines : quatre villages de Télimélé indemnisés par le consortium SMB-Winning à plus de 5 milliards GNF

Published

on

Après l’étape de la préfecture de Boké, le Consortium SMB-Winning a de nouveau procédé, mercredi, 16 octobre dernier, au payement d’une 11ème compensation dont le montant se chiffre à cinq milliards cent soixante-huit millions cinq cent vingt mille cinq cent soixante-six francs guinéens (5.168.520.566 destinés à indemniser 145 personnes de quatre (4) villages de la préfecture de Télimélé, autre territoire minier visé par la SMB dans le cadre de l’exploitation minière.

Le présent projet dit-on, vise la réalisation d’une ligne de chemin de fer de 135km de Dapilon (Boké) à Santou 2 et Houda (Télimélé).

C’est un long processus qui a abouti à cette indemnisation ceci, à travers le Cabinet Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES).

Il est à souligner que cette compensation a vu le jour grâce à l’implication de tous les acteurs et l’adhésion de toutes les communautés riveraines ayant accepté librement les inventaires et les montants que chacune d’elles devrait bénéficier.

Il s’agit là d’indemniser des personnes en compensation des domaines impactés par la construction d’une ligne de chemin de fer dans les villages de Kourakôtô, Sintchourou Kouwa, Hounsiré Diandian et Ghaïdhé Dhély dans la sous-préfecture de Daramagnaki, préfecture de Télimélé dans la Région administrative de Boké.

Dans une séance de sensibilisation, le Chef de l’équipe des inventaires du Consortium SMB-Winning, Djiba Kéita a invité les bénéficiaires à l’« utilisation judicieuse des fonds : c’est, entre autre, en réinvestissant dans l’Agriculture que vous maîtrisez parfaitement, que vous pourrez accroître vos revenus et améliorer vos conditions de vie… ».

De l’avis d’Alpha Oumar Baldé, conseiller communal à Daramagnaky (Télimélé) : « Le fait que le Consortium SMB-Winnig compense même des bowé, nous dirons que c’est salutaire. Laissez-moi vous dire que cette action contribue beaucoup au rayonnement et au développement des villages surtout, ceux qui sont impactés par les différents projets de la SMB ».

De nombreux observateurs apprécient les initiatives heureuses des communautés qui, selon eux, «s’engagent à réinvestir dans les projets sociaux de base, la mise en valeur des terres et plantations à l’extérieur des tracés pour accroître leurs revenus.»

Par ailleurs, «ils saluent également l’accompagnement de la SMB dans les programmes agricoles réalisés avec les serres en collaboration avec l’ONG-Evolution, son partenaire de terrain. Un exemple phare dans la Région administrative (RA) de Boké.

Mamadouba Camara, Boké

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités