Mines. Vers la fin de la grève à Kaboyé-Boké: le PDG de la société UMS sera à Boké, dimanche (Elhadj Sèkhouna)

Print Friendly, PDF & Email


Dans le cadre de la résolution de la crise qui secoue la société United Mining Supply (Logistique intégrée), le patriarche ou Kountigui de la Basse Côte, El Hadj Sèkhouna Soumah, est arrivé ce mercredi, 17 novembre 2021, sur le site minier de Kaboyé, sous-préfecture de Tanènè, dans la préfecture de Boké.


Dans ce périple de médiation, le Kountigui de la Basse Côte s’est fait accompagné des autorités administratives de la localité notamment, le gouverneur de région, colonel Sékouba Trèsor Camara, le préfet, Colonel Fodé Aboubacar Sylla, le Maire de la commune urbaine, honorable Mamadouba Tawel Camara, des représentants de la Direction générale de la société UMS, ceux de la Cour de Kountigui de Boké, Doyen Témou Kakissa ainsi que des leaders religieux, jeunes et femmes leaders de Boké.

Au termes d’une si longue et sincère communication du patriarche de la Basse Côte, les travailleurs de la Société UMS ont décidé de reprendre le travail dès ce mercredi. Cette reprise des activités minières à Kaboyé, est l’oeuvre de Kountigui de la Basse Côte qui s’est aussi engagé à faire venir à Boké, le PDG de UMS, Fadi Wazni, le dimanche prochain.
Pour la réussite de cet autre  événement majeur dans la vie de l’entreprise  UMS, les fidèles musulmans ont lu 70 fois la sourate Yâcine.
S’adressant aux employés de la société UMS, le Kountigui de la Basse Côte a indiqué: « ce mercredi, est un jour mémorable dans l’histoire de Boké. C’est à cause des employés que vous êtes que je suis arrivé pour la première fois à Kaboyé. »
Poursuivant, El Hadj Sèkhouna Soumah d’indiquer : « J’ai géré les élus locaux en qualité de président national des CRD (Communautés Locales de Développement) pendant 17 ans avec brio. Chers fils employés, je vous salue. Tout travailleur a des droits et devoirs. »
Il a, par ailleurs, invité les responsables de la société UMS à lutter contre les licenciements arbitraires, les grévistes à la retenue, au calme et à la patience. »


Il a exhorté les travailleurs de la Société UMS à la reprise des activités sur le site minier de Kaboyé dans la préfecture de Boké.
En ces termes, le Kountigui de la Basse Côte a tranché et insisté: « vous avez réclamé vos droits de façon démocratique en vous abstenant des violences et casses. »
« Je suis en mission du colonel Mamadi Doumbouya qui a fait acte de sensibilisation pour les autres dirigeants », a précisé le Kountigui. Invitant les grévistes à protéger judicieusement les engins et installations de la Société UMS.
Plus loin, il a plaidé pour la paix, la synergie d’actions et la franche collaboration entre travailleurs, partenaires des entreprises minières et autorités administratives de Boké.
El Hadj Sèkhouna Soumah se dit très être fier de l’élan rassurant du président de la Transition.


La visite de courtoisie aux sages, aux cimetières des Martyrs politiques à Bambéto, à la tombe de Sékou Touré et du général Lansana Conté sont entre autres jalons remarquables posés par le Colonel Mamadi Doumbouya, rappelle le patriarche.
C’est à la suite de cette brillante communication que les travailleurs de l’entreprise UMS se sont engagés à rependre le travail ce mercredi même. Nous y reviendrons…
Mamadouba Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.