Ministère de la ville : une trentaine de cadres et agents outillés sur le système de codification et de saisie des plans cadastraux

Print Friendly, PDF & Email

Démarrée le 13 février dernier, la formation des cadres et agents des services déconcentrés du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire sur le système de codification et de saisie des plans cadastraux a pris fin ce vendredi 22 février, à Conakry.

C’est le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma qui a clôturé les travaux de ladite formation en présence de plusieurs cadres techniques de son département.

Durant deux semaines de travaux intenses, les participants venus essentiellement des services préfectoraux dudit Ministère ont été outillés sur des notions de base de codification et saisie des plans de masse.

Selon la porte-parole des participants, cette formation a eu un impact positif sur leur connaissance. « Elle nous a permis aujourd’hui de comprendre l’utilisation des outils techniques et la gestion des données topographiques numérisées. Nous nous engageons à faire la restitution de la connaissance acquise à travers cette formation. C’est dans ce cadre que nous sollicitons l’acquisition d’une clé pour le logiciel Info4 pour chaque région administrative en vue de saisir et de sécuriser les données foncières. De telles initiatives sont à saluer et à pérenniser dans notre département dans le but de former et de renforcer les capacités des cadres et agents pour leur permettre d’être plus compétitifs et de répondre aux attentes des objectifs assignés », dira entre autres Fanta Condé.

Prenant la parole pour la circonstance, le ministre a fait savoir que cette formation vient combler un vide. Car, dit-il, sur toute l’étendue du territoire national, il n’y avait que trois (3) personnes spécialistes en saisie et codification des plans cadastraux.

« Vous savez, l’une des missions qui nous a été assignée par le président Alpha Condé consiste à faire en sorte que les actes de propriété concernant les domaines de l’Etat ou privé se fassent dans les conditions normales. Que tous ceux que nous avons aujourd’hui comme conflits, disparaissent. Cela sous-entend que nous devons travailler de manière à ce que sur l’ensemble du pays, que le travail se fasse correctement. Il faut signaler qu’en matière de saisie et de codification au niveau du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, il n’y avait que trois personnes qui en avaient la maîtrise », a mentionné le ministre Kourouma.

Poursuivant, il a promis que la formation ne s’arrêtera pas à ceux qui viennent de bénéficier. « Elle s’étendra à d’autres dans les jours et mois à venir. Mais en attendant, les 33 personnes qui viennent d’être formées doivent se charger de restituer aux autres à l’intérieur du pays ce qu’ils viennent d’apprendre… »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.