Ministère des Affaires étrangères : et si Fanta Cissé était le choix du CNRD…

Print Friendly, PDF & Email

Difficile de donner en ce moment le nom de celui ou celle qui dirigera le stratégique et très convoité Ministère des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger. Mais des signaux qui ne trompent pas très souvent indiquent que la secrétaire générale du département des affaires étrangères jouit d’une grande estime au sein de la junte.

Depuis le 5 septembre dernier, celle qui a eu maille à partir avec des anciens collaborateurs du Ministère « se bat comme une lionne » pour appuyer le CNRD., la junte qui a renversé Alpha Condé.

Selon nos sources, elle part avec les faveurs des pronostics pour occuper, sauf dernière decision, la tête de la diplomatie guinéenne.

Cette « engagée » du Rpg Arc-en-ciel (ancien parti au pouvoir) qui a travaillé à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève et la Banque mondiale a comme vite accroché le mouchoir jaune pour porter le foulard du CNRD. Son revirement spectaculaire a été constaté quand elle a adressé le 10 septembre dernier, les éléments de langage aux chefs des missions diplomatiques et consulaires. Les mots employés pour dépeindre l’ancien régime étaient très durs.

Dans les négociations avec les organisations internationales ou lors d’arrivées des chefs d’Etat à Conakry, dame Fanta Cissé est là et a les mots justes pour leur parler. C’est elle qui avait annoncé aux médias que la libération du président Alpha Condé est acquise. Le seul hic, c’est le non-recyclage annoncé en grande pompe par le colonel-président Mamadi Doumbouya aux organisations de femmes et jeunes au palais du peuple de Conakry. Mais, avec le choix de Moussa Camara pour diriger les Douanes, Fanta Cissé peut bien espérer.

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.