Moustapha Naïté : ‘’tous les travaux liés aux routes nationales vont démarrer au plus tard en décembre’’

Au cours du point-presse qu’il a animé ce mercredi à Conakry, le ministre des Travaux publics, Moustapha Naïté a annoncé que la Guinée sera bientôt en chantier. C’était en présence de ses cadres techniques et de plusieurs journalistes.

D’entrée, il a décliné les priorités de son département qui tournent autour de la réhabilitation du réseau routier et l’élimination des bourbiers sur les routes nationales et préfectorales, avant de citer quelques grandes infrastructures routières réalisées pendant les 100 jours du gouvernement Kassory Fofana. Parmi ces importantes réalisations figurent le pont de Linsan, la passerelle de Gbessia, le pont de Kassonyah et le pont de Kérouané qui sera selon lui, opérationnel dans deux semaines.

Parlant des perspectives, le ministre a tenu à préciser qu’environ 860 km de routes bitumées seront réalisées à partir d’octobre prochain. ‘’C’est la route Coyah-Mamou-Dabola, longue de 370 km, la route Dabola-Cisséla, Cisséla-Kouroussa, longue de 151 km ; Kissidougou-PK-Guéckédou, Guéckédou-Kondébadou. Des routes qui vont être totalement reconstruites. Et vous avez la route Coyah-Farmoriah pour aller vers la Sierra Leone : 75 km. Frontière de la Côte d’Ivoire : 40km. Tous les travaux liés aux routes nationales vont démarrer au plus tard au mois de décembre prochain. Vous avez les ouvrages de franchissement dont nous avons lancé les études. Nous avons lancé les études sur huit ouvrages de franchissement qui présentaient des signes de fatigue énorme. Nous pensons qu’avec nos partenaires, avec lesquels nous sommes en train de structurer le financement, très rapidement, nous allons boucler cet aspect et réaliser les ponts de Diassa, Faranah, Tanènè, Soyah, Oulé, Djelibakoro, Bankou’’, dira entre autres le ministre Naité, avant d’ajouter :

‘’La voirie urbaine de Conakry, comme vous savez, elle est fortement dégradée. Il est très difficile de se mouvoir. Mais nous avons signé avec une entreprise, pour la réhabilitation de 76 km de voirie urbaine. L’agrandissement de deux fois deux de Bellevue au pont 8 Novembre, mais aussi la construction de deux échangeurs au Km36 et Kagbélen, pour permettre de fluidifier le trafic comme l’a demandé le président de la République. Pour l’intérieur du pays, il est prévu pour la commune urbaine de Pita : 12,5km ; Labé : 15 km ; Siguiri : 17,5 km ; Dalaba : 12,6 km ; Beyla ; 12,6km et Guéckédou : 10 Km…’’

Youssouf Keïta

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire