Mise en place du registre social unifié: la population de Fria acquise à la cause 

Print Friendly, PDF & Email

Après les préfectures de Koundara, Gaoual, Boké et Boffa, le directeur général du fonds de développement social et de l’indigence (FDSI), Lansana Diawara a été ce mercredi, 3 août 2022, l’hôte de marque des populations de la cité industrielle de Fria à quelques 160km de la capitale Conakry.


C’est le préfet, colonel Alpha Oumar Cissé qui a présidé la cérémonie en présence des présidents des districts, des leaders religieux, groupements féminins et Associations de jeunesse, Chefs de secteurs et quartiers de la préfecture de Fria.
Les religieux ont exprimé l’immense joie qui anime la population de Fria à accueillir la délégation du FDSI dans leur localité.
 Cette joie s’est traduite par la remise des noix de colas, symbole de l’hospitalité légendaire.


Recevant son illustre hôte, le Maire de la commune urbaine de Fria, Lansana Boffa Camara a rassuré que les populations des collectivités locales de de sa sphère politique soutiennent la volonté du président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya à réfonder l’Etat guinéen.
Cette autre collectivité relevant de la région administrative de Boké, compte 13 quartiers, 24 districts, quatre communes.
Dans son discours, le directeur général du FDSI a expliqué à la population de la cité industrielle de Fria, l’ambition affichée du président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya à redistribuer les richesses avec les couches les plus vulnérables du pays.
A Fria, tout comme dans les autres localités visitées, les acteurs communautaires ont été outillés sur le ciblage des ménages indigents pour la mise en place du registre social unifié (RSU), le « Service Humanitaire de l’Etat guinéen. »


Ces Acteurs Communautaires jouent un rôle capital dans le processus de mise en place du registre social unifié qui est une base de données fiables pour l’identification et la prise en charge des ménages indigents sur l’ensemble du territoire national.

Plus loin, M. Diawara a remercié les populations des préfectures qui, d’ailleurs, ont vivement exprimé leur volonté sans faille au processus de mise en place du registre social unifié en Guinée.
Selon le directeur général du FDSI, 
« Les bénéficiaires du RSU bénéficieront chacun une carte magnétique pour leur prise Il s’agit de participer activement à la mise en œuvre des opérations de ciblage, à la sensibilisation des communautés sur le processus de ciblage dans leurs localités respectives, à la promotion de la sensibilisation dans les lieux publics, à l’accompagnement et à l’appui constant des enquêteurs de supervision sur le terrain et dans les ménages pour une adhésion à tous les niveaux.
En outre, ils doivent aussi assurer la transparence des  résultats des opérations de ciblage sans aucune exclusion des ménages et des personnes ciblées », souligne M. Diawara.
Mamadouba Camara, envoyé spécial

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.