Mises en liberté de détenus : l’Association des magistrats de Guinée dénonce « l’ingérence » du ministre de la Justice

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration au vitriol, le conseil d’Administration de l’Association des magistrats de Guinée (AMG) a dénoncé dimanche avec « la plus grande fermeté l’ingérence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’homme qui se « livre à des mises en liberté de personnes détenues les unes sous inculpation, les autres sous condamnation contrairement à toute règle de procédure en vigueur »

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.