Miss Monde 2021: qui est Saran Bah, la candidate de la Guinée ?

Print Friendly, PDF & Email

🛑PORTRAIT🛑- Après quatre années de disette, la Guinée fait son retour au grand concours de beauté Miss Monde qui aura lieu le 16 décembre prochain à Porto Rico. Pour marquer ce retour, le comité miss Guinée (COMIGUI) a jeté son dévolu sur Saran Bah, la deuxième dauphine du concours miss Guinée 2019 pour représenter la beauté guinéenne. Un choix justifié sans aucun doute par les qualités nécessaires dont disposerait la diplômée de l’université d’Ottawa (Canada). Mais qui est cette jeune femme de 26 ans?

Le jeudi 16 décembre se tiendra la cérémonie de Miss Monde au Coliseo José Miguel Agrelot, à San Juan à Porto Rico. Pour cette 70e édition, la Guinée va enfin envoyer une représentante. Dans le souci de mieux réussir la participation du pays, le COMIGUI mise sur Saran Bah pour porter haut les couleurs de la république de Guinée à ce concours.

Saran Bah, le couronnement d’un rêve d’enfant ?

C’est un visage bien connu du public guinéen puisque la jeune femme est la deuxième dauphine de la dernière édition de Miss Guinée organisée à Conakry en 2019 et Miss Guinée Canada 2014. Pour ce choix, le challenge est de taille pour Saran Bah qui ira défendre la réputation du pays de posséder les plus belles femmes du continent africain et pourquoi pas du monde.

À l’élection Miss Guinée 2019, cette titulaire d’un bachelor en comptabilité avec mention honorifique de l’université d’Ottawa est une jeune femme engagée et ambitieuse qui n’hésite pas d’utiliser ses plateformes sur les réseaux sociaux pour évoquer des sujets sensibles, mais tabous dans son pays tels que le mariage précoce et forcé, les mutilations génitales féminines, le viol, etc. Son objectif, c’est non seulement de briser le tabou, mais aussi de trouver des solutions avec le concours des spécialistes pour rediriger les personnes nécessiteuses vers les ressources disponibles.

Marraine d’un point de lecture visant à promouvoir le livre chez les jeunes, ainsi que de plusieurs ONG évoluant dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des enfants défavorisés (les orphelins) et celles qui œuvrent pour l’accès au traitement et la sensibilisation de la maladie de l’épileptie, elle est également auteure d’un document écrit sur les mutilations génitales féminines qui est en cours d’édition et disponible très prochainement en librairie.
Fille d’un père comptable et d’une mère entrepreneure, elle grandit à Conakry où elle fait la plupart de son parcours scolaire dans l’établissement privé d’excellence Saint Georges avant l’obtention du baccalauréat en 2012 qui lui ouvre le chemin des études universitaires en comptabilité à Moncton au Canada à partir de 2013.

Bilingue depuis ses 14 ans, Saran compte mettre en avant cette partie de son histoire et de son combat sur le podium de Miss Monde. Ambitieuse, déterminée et optimiste, elle croît au soutien que lui porte le peuple de Guinée pour vivre cette nouvelle expérience au milieu des autres belles femmes venues de partout dans le monde. Elle a surtout envie de croire en ses chances d’honorer le drapeau guinéen. « J’aimerais que vous m’accompagniez dans cette aventure et que l’on vive cette expérience ensemble pour la Guinée… Le challenge est de taille mais avec vous à mes côtés, j’ai envie de croire que rien n’est impossible », a t-elle récemment posté sur sa page Facebook.
Ahmadou Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.