M’Mah Sylla, violée par des « médecins » décède à Tunis après une 7é opération…

Print Friendly, PDF & Email

Triste. La jeune fille M’Mah Sylla qui a été violée par des médecins à Conakry est décédée ce samedi à Tunis, en Tunisie.

Selon l’ONG « Mon Enfant ma Vie, « la jeune fille qui a été victime de viol par des médecins et ensuite opérée par ces derniers pour la faire avorter est décédée ce soir à Tunis après la 7è opération qu’elle a subie cette semaine ».

Sur les réseaux, l’annonce de la mort de la fille provoque une vague d’indignation et d’appel à la justice en faveur de la défunte.

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.