Mme Pricemou, ministre de l’Information : « les recommandations issues des présentes journées serviront de repère pour la suite… »

Print Friendly, PDF & Email

Du 04 au 06 Mai, les professionnels des médias se sont donnés rendez-vous au Chapiteau By Issa du palais du peuple pour célébrer la journée mondiale de la liberté de la presse.

Au cours de cette dernière journée qui a regroupé 33 stands d’échanges, un espace appelé «soumoungni» ainsi qu’un concours entre les étudiants en journalisme  des différentes universités de la place  dénommé « diarlaudi » ont été  instaurés sur la liste des innovations dans ce secteur à l’endroit des professionnels des médias et ceux du futur. 

Chose qu’a saluée  la ministre de l’Information et  de la Communication, Rose Pola Pricemou. « Nous voici au terme de trois jours d’échanges, de communications riches et variés pour célébrer à notre manière la Journée mondiale de la liberté de la presse. Je suis particulièrement heureuse de constater l’engagement qui a sous-tendu les activités de cette année qui se sont articulées autour d’un concours à l’intention des étudiants en journalisme appelé « diarlaudi » , les masters class dénommés « kharangni », les panels dénommés « soumoungni » dans un espace de 33 standards pour mieux connaître l’univers de la communication et du journalisme dans différentes universités ainsi que les portraits des différents journalistes méconnus par le grand public et pour leur affichage dans Conakry et dans les salles des panels . Chose qui va bien avec le thème de cette année ‘’le journalisme sous l’emprise du numérique’’. C’est suffisamment évocateur pour toucher tous les secteurs liés au changement de ce secteur. Chose que l’ensemble du gouvernement, à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya, salue », a-t-elle déclaré. 

Par ailleurs, la ministre de l’Information et de la Communication a rassuré les professionnels des médias de tenir compte des différents plaidoyers entendus durant ces trois jours d’exposition. « Nous vous réitérons notre volonté et engagement d’être à vos côtés depuis l’avènement du 05 septembre dernier afin de relever les défis qui nous interpellent tous. Je peux vous rassurer que les recommandations issues des présentes  journées serviront de repère pour la suite des encouragements et du soutien des médias », a-t-elle rassuré.

Par la voix de son président et du chef du gouvernement, Mme Rose Pola Pricemou exhorte les journalistes guinéens à plus de responsabilité. « Monsieur le président de la République et le Premier ministre Mohamed Beavogui  attachent du prix à la qualification de nos médias et exhortent à plus de responsabilité dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information pour une meilleure contribution au processus  de refondation de notre État afin d’établir les bases  pour une démocratie inclusive à la hauteur des attentes de chacun et de tous. Et les médias jouent un rôle primordial dans ce sens. »

Mariame Mayi Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.