Mohamed Béavogui à la mission du Quai d’Orsay : ‘’il y a la possibilité de construire la relation la plus décontractée possible’’

Print Friendly, PDF & Email

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement a eu ce lundi un entretien avec une mission de la direction Afrique du Quai d’Orsay. Introduite par l’ambassadeur de France en Guinée,  cette mission est venue « prendre la mesure de la Guinée nouvelle ».

Pour l’ambassadeur de France, il était important d’échanger avec le locataire du palais de la Colombe qui sort d’une retraite gouvernementale de deux jours. Marc Fonbaustier s’est félicité de l’esprit de cohésion et de solidarité qui a caractérisé cette retraite, « qui s’inscrit dans une logique de performance et de franche collaboration portée par une coordination efficace de l’action gouvernementale ».

Le diplomate français et la mission de la direction Afrique du Quai d’Orsay ont pris notes de l’exposé du Premier ministre concernant les chantiers de la transition mais également sur les relations entre Paris et Conakry ainsi qu’avec la CEDEAO.

Mohamed Béavogui a rappelé les actes méthodiques posés par le Président de la transition et l’engagement du gouvernement dans la refondation de l’Etat sur les bases de la justice. Sur le plan de la relation bilatérale avec la France, le Premier ministre a invité l’ancienne puissance coloniale à reconstruire une nouvelle relation avec la Guinée.

« Il y a la possibilité de construire la relation la plus décontractée possible. Les peuples ne font pas de politique ». Les dirigeants doivent les accompagner, souligne l’ancien sous secrétaire général des Nations unies. Dans la dynamique d’une réflexion créative sur la coopération avec Paris, Mohamed Béavogui cite principalement les chantiers de la justice et des finances publiques.

Primature                       

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.