Connect with us

Politique

Mohamed Camara : ‘’pourquoi j’ai accepté d’être chef de cabinet’’

Published

on

Après huit mois à la tête du cabinet du Ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Mohamed Camara s’en va. Le juriste, pur produit de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry a été remercié par le chef de l’Etat. Sur sa page Facebook, Mohamed a donné les raisons qui l’ont poussé à accepter d’être chef de cabinet…

Après avoir passé 8 mois au poste de Chef de Cabinet du Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, jusqu’à mon remplacement par Décret D/2019/304/PRG/SGG du 27 novembre 2019, je rends grâce à Dieu dans son infinie grandeur.
Je remercie beaucoup mes parents pour l’éducation, les précieux conseils et le soutien constant.
Je remercie infiniment Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Pr Alpha CONDE pour tout. J’ai été nommé parmi des millions de Guinéens plus valeureux que moi à ce poste sans avoir fait la demande, ni avoir été consulté avant la prise de l’acte du pouvoir central. Cela constitue une grande marque de confiance qui m’astreignait à accepter le Décret pour le respect dû au rang de l’autorité et par obligation de servir la nation qui a contribué dans ma formation du primaire à l’université, aux frais de la République. Quoi de plus normal que de retourner l’ascenseur à cet Etat, en le servant au mieux avec abnégation, patience, endurance en se conformant à la législation en vigueur, aux usages diplomatiques établis, tout en respectant les valeurs et les principes. Autrement dit, un appel à s’exprimer par les actions au bénéfice des usagers avec un seuil élevé de l’obligation réserve.
Encore une fois, merci pour la grande compréhension de Son Excellence Monsieur le Président de la République, avec celle de ma hiérarchie qui m’a permis de servir l’Etat, en occupant le poste de Chef de Cabinet, tout en continuant à enseigner jusqu’à date, dans les universités guinéennes, en fin de semaine.
Il s’y ajoute, la facilité administrative accordée dans la poursuite de mes travaux de recherche doctorale en droit, au travers d’un cursus en alternance pour concilier le travail professionnel avec la formation.
J’ai accédé à ce Ministère par concours et suivi les étapes évolutives graduellement. C’est sous sa présidence que j’ai bénéficié de Décrets découlant de son pouvoir discrétionnaire.
Que l’on soit brillant enseignant ou talentueux sportif, il faut qu’une personne vous forme, vous découvre un « talent », vous recrute, vous aligne au sein d’une équipe pour faire des résultats positifs et entrevoir des perspectives prometteuses.
Je remercie la famille, les alliés, les professeurs, les mentors, les amis, les responsables d’universités, les collègues de travail, les voisins, les étudiants, la presse nationale et étrangère,…
Je remercie les diplomates accrédités en République de Guinée ainsi que tous les partenaires techniques et financiers pour leurs efforts fournis en faveur du développement et de la paix.
Enfin, j’exhorte humblement mes collègues du département avec tout le personnel servant dans nos représentations diplomatiques et consulaires, à se mettre à la disposition de mon successeur, au regard de leur habituel sens élevé de l’Etat, comme ils l’ont fait pour moi.
Que Dieu bénisse et protège la République de Guinée. Amen.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités