Mondial 2022 : émeutes à Bruxelles après Belgique-Maroc

La police a procédé à une dizaine d’arrestations administratives et à une arrestation judiciaire, à la suite des émeutes qui ont ébranlé le centre-ville de Bruxelles dimanche en fin d’après-midi, selon la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

Des dégâts ont été causés et des personnes ont été blessées, notamment boulevard Lemonnier, par des supporters de football, à la suite du match qui a opposé la Belgique au Maroc, dimanche, dans le cadre de la Coupe du monde de football au Qatar.

D’autres suspects pourraient être identifiés lorsque les images de vidéo-surveillance auront été visionnées, a précisé la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles. Dimanche vers 19h00, le calme était en tout cas revenu dans le centre-ville de Bruxelles, mais aussi dans le quartier des Étangs Noirs à Molenbeek-Saint-Jean, place du Pavillon à Schaerbeek et place Barra à Anderlecht, où des débordements ont également eu lieu, a ajouté la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

« Des patrouilles préventives restent en place dans les secteurs concernés. La circulation sur le boulevard du Midi et dans le tunnel Porte de Hal a également été rouverte », a précisé la porte-parole de cette zone de police, Ilse Van de Keere.

« Grâce à l’unité de commandement et à la bonne collaboration avec les différentes zones de police bruxelloises et la police fédérale, nous avons pu limiter le secteur où nous avons dû intervenir », a ajouté la porte-parole.

Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.