Morissanda Kouyaté aux commandes des AE : « nous demandons que l’on respecte la Guinée »

Print Friendly, PDF & Email


Le tout nouveau ministre des Affaires étrangères (AE), de la coopération internationale, de l’intégration africaine et de Guinéens de l’étranger, Dr. Morissanda Kouyaté a été installé dans ses nouvelles fonctions ce mardi par le ministre secrétaire général du gouvernement, Abdourahamane Sikhé Camara. En présence de certains cadres du CNRD. 


A l’occasion de cette cérémonie, le patron de la diplomatie guinéenne n’a pas manqué d’inviter les Guinéens à être indépendants dans un monde interdépendant.

« Nous sommes un pays qui fait de la diplomatie dans la dignité. Nous sommes un pays qui a refusé de ramper pour subir son histoire, nous l’avons assumée le 28 septembre 1958. C’est ce non historique qui est le point nodal de la diplomatie guinéenne, il ne faut jamais l’oublier.  C’est pourquoi durant mon séjour à l’extérieur, il arrivait souvent que j’ai les larmes aux yeux quand je voyais que des pays que nous avons aidés à se libérer et des pays que nous avons aidés à s’affranchir de la colonisation au prix du sang des Guinéens, je voyais ces pays prendre la hauteur, la préséance avant notre pays, avant la Guinée.  Cela me fendait le cœur. Je ne pouvais pas imaginer qu’un jour je me retrouverais ici par la confiance de monsieur le président pour essayer de changer cela. », a déclaré Dr. Morissanda Kouyaté. 

Et de poursuivre : « alors le défi que je me lance, je vous lance à vous aussi chers compatriotes, la souveraineté est tout à fait simple, c’est quand nous décidons de décider et quand nous décidons de ne pas décider. Nous croyons pas que nous les Guinéens que notre sort se trouve à l’Union européenne, que la vie du paysan de Malakouta, que la vie du paysan de Panziazou se trouve dans les mains des députés européens, des députés chinois ou des députés américains…..Donc à nous de forger notre pays par nous nous-mêmes ». 

Par ailleurs de préciser : « c’est pourquoi je voudrais vous dire chers compatriotes ce qui s’est passé ici le 05 septembre est significatif. Je l’ai dit à la tribune des Nations-Unies, je refuse de parler de coup d’Etat. Ce qui s’est passé se sont des Guinéens qui ne sont venus de nulle part, ils ne sont pas venus dans les vedettes, ils ne sont pas venus dans les avions. Ce sont les enfants de la Guinée qui ont décidé de donner une orientation normale à la Guinée. »


« Nous demandons dans la diplomatie guinéenne c’est que l’on respecte notre pays puisque nous respectons les autres. Je voudrais partager une seule phrase avec vous : nous devons être indépendants dans un monde interdépendant. Si nous faisons cela, notre dignité restera toujours débout », a-t-il invité. 

Maciré Camara 

1 Commentaire
  1. MANZO 1 mois il y a
    Repondre

    Joue ton clown-show, espèce d’opportuniste qui ira tout de suite ramper devant ceux ceux à qui il dit n’avoir pas peur d’eux.
    Tu as voulu être ministre de toute ta vie quoi qu’il en coute? Eh bien, tu es maintenant ministre d’un gouvernement né dans le sang et qui risque malheureusement de finir également dans le sang.
    Et oui, le sang appelle toujours au sang et surtout quand il est celui d’innocentes personnes.
    Enfin, des vendeurs d’illutions qui font croire qu’ils seront capables de soulever des montagnes, or en réalité ,ile ne sont mêmes capables à régler un banal problème familial à l’échelle strictement interne.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.