Mort de Abdourahmane Diallo à cause de 20 000 gnf: « dame Kadiatou Kanté appréhendée sera déférée aujourd’hui » (parquet général)

Print Friendly, PDF & Email

Dans une note transmise à notre à Mediaguinee, ce Mercredi 15 juin 2022, le Parquet Général de la  Cour d’Appel de Conakry informe l’opinion publique que suite à l’altercation à cause de 20,000 francs guinéens ayant conduit à la mort de Abdourahmane Diallo, taxi-motord âgé de 29 ans, Kadiatou Kanté a été appréhendée et placée en garde à vue et le corps de la victime a été admis à l’hôpital Ignace Deen pour des fins l’autopsie. 

Dans cette note, il est mentionné ceci: « La cellule de communication du Parquet Général près la Cour d’Appel de Conakry informe l’opinion publique nationale que dans la soirée du 14 Juin 2022 aux environs de 16 heures à 17 heures au quartier Lambanyi, commune de Ratoma, Monsieur Abdourahamane DIALLO, âgé de 29 ans, domicilié au quartier Yembéyah, secteur 5, Commune de Ratoma, fils de Mamoudou DIALLO et de Djenabou DIALLO a été victime de coups et blessures volontaires à l’aide d’une arme blanche (couteau) de la part de Kadiatou KANTE, célibataire âgée de 23 ans, mère d’un enfant, pâtissière domiciliée au quartier Simanbossia, Commune de Ratoma »

Poursuivant, la cellule de communication du Parquet Général rapporte que cet acte qui qui a coûté la vie à M. Diallo est dû à un problème de transport. « Cette situation, selon les informations remontées à notre parquet, serait partie d’une altercation entre la victime Abdourahamane DIALLO, taximètre (taxi-moto) et Dame Kadiatou KANTE autour des frais de transport qui s’élèveraient à vingt mille francs guinéens (20.000 GNF). Conduit dans un état comateux par les services de Police Judiciaire sous la direction du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn, Abdourahamane DIALLO a été référé d’urgence à plusieurs services hospitaliers de proximité avant de rendre l’âme plus tard », a-t-il précisé. 

Plus loin, le Parquet Général informe que le  corps de la victime est actuellement à la morgue de l’hôpital Ignace Deen pour des fins d’autopsie. « Et, Dame Kadiatou KANTE est actuellement placée dans les locaux disciplinaires de garde à vue pour des fins d’enquête. Elle sera déférée dès aujourd’hui au parquet compétent pour une ouverture d’information judiciaire »

Pour finir, le Parquet Général a saisi l’occasion pour présenter ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée et pour inviter les parents, amis et alliés à la retenue et promet également  l’application rigoureuse de la loi dans le strict respect de la procédure. Dans le même ordre d’idées, le Procureur de la République de Dixinn communiquera sur la suite de la procédure.

Mamadou Yaya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.