Mort de Roger Bamba : Souleymane Condé rejette « la thèse de l’empoisonnement »

Print Friendly, PDF & Email

C’est une sortie qui fera certainement bouger les lignes. Le leader du mouvement politique Diversité Républicaine de Guinée (DRG) et célèbre activiste en Amérique du Nord Souleymane Condé, le politique qui fut très proche du défunt Roger Bamba en prison a rejeté la thèse de l’empoisonnement. Sur sa page Facebook, celui qui a fait plus de neuf mois dans la prison d’Alpha Condé dit trouver la thèse de l’empoisonnement -version entretenue par l’opinion- infondée. Lisez👇👇

Roger Bamba et moi à la DPJ.
Hier, dans ma vidéo, j’ai oublié de préciser que je tiens pour responsable le régime de l’ancien président Alpha Conde de la mort de Roger parce que son incarcération injustifiée et injuste l’a empêché d’avoir accès aux soins appropriés à temps.
L’échange sur Messenger entre Roger et le communicant du RPG dont j’ai oublié le nom ne constituait pas une infraction allant jusqu’à l’emprisonnement .

Le procureur Sidy Souleymane N’diaye, le commissaire Fabou Camara, et le communicant doivent un jour ou l’autre répondre.

NB: c’est la thèse d’empoisonnement que je trouve infondée.

Je m’excuse auprès de sa famille pour cette image; mais, je suis un témoin de l’histoire. Il est important d’apporter des éléments de précisions.

Souleymane Condé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.