Mort en détention de Mamadou Oury Diallo : les Etats-Unis ‘’exhortent le gouvernement guinéen à respecter l’État de droit’’

Print Friendly, PDF & Email

DECLARATION- L’ambassade des Etats-Unis a appris avec tristesse la mort d’un autre militant de l’opposition, Mamadou Oury Barry, un partisan de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) âgé de 21 ans, décédé le 16 janvier dernier alors qu’il était détenu à la prison centrale de Conakry. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Les États-Unis continuent d’exhorter le gouvernement guinéen à respecter les procédures régulières et l’État de droit en s’attaquant aux perceptions de restrictions ciblées sur les dirigeants de l’opposition et en veillant à ce que les personnes détenues bénéficient de procès équitables sans retard injustifié. Nous encourageons le gouvernement à donner la priorité aux enquêtes et aux processus judiciaires transparents afin que les responsables des violences soient tenus de rendre des comptes.

Les principes de base pour le traitement des prisonniers comprennent un environnement sain et l’accès aux services de santé disponibles dans le pays sans discrimination en raison de leur situation juridique.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.