Mory Condé annonce les la mise en place très prochaine d’une délégation spéciale à Kaloum

C’est un ministre furieux contre les responsables communaux, aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays qui s’est exprimé ce mardi, 17 janvier 2023.

Après sa sortie fracassante la fois dernière à Kindia où il a menacé de remplacer des maires indélicats, Mory Condé a de nouveau fait monter le ton contre ceux de la capitale, notamment de la commune de Kaloum. Il n’exclut donc pas les prochains jours, le remplacement de ces conseillers par les délégués spéciaux.

Le patron du département de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation l’a fait savoir ce mardi à l’hôtel Kaloum, où 5 ministres du Gouvernement de la transition, des maires et conseils communaux ont été conviés. Devant ces homologues de l’Urbanisme et de l’Habitat, de l’Environnement et du Développement Durable, des Infrastructures et des Travaux Publics, celui des Postes de Télécommunication et de l’Économie Numérique mais aussi la presse, Mory Condé n’aura pas passé par milles chemins pour cracher ses vérités crues, comme message d’avertissement à ces responsables locaux.  

« Je pense que le message n’est toujours pas compris. Quand un conseiller communal de Kaloum vient de dire ici que c’est un problème de moyens qui fait qu’il n’arrive pas à travailler, nous Allons mettre d’autres à leur place et eux vont travailler avec les moyens que dispose actuellement la commune. Nous allons installer une délégation spéciale à Kaloum, ce qu’ils reçoivent actuellement, ceux-ci vont recevoir la même chose et nous allons voir ce qui va se passer dans le cadre du transfert du pouvoir. Quelq’un va me dire à propos de la sortie d’un chef de quartier pour se joindre aux ministres dans le cadre de l’assainissement le premier samedi, si cela demande de l’argent. Quelqu’un me dira, si aller demander aux garagistes de quitter la chaussée parce qu’un kilomètre de bitume coûte entre 10 à 15 milliards, si cela demande de l’argent. Comme eux ne peuvent pas faire cela, on va installer la semaine avenir une délégation spéciale à Kaloum. On va prendre les jeunes pour faire le travail et nous allons voir ce que ça va donner », a menacé Mory Condé, indiquant que sa venue à la tête de ce département n’est nullement synonyme de faire plaire à qui que ce soit, mais d’être plutôt utile à tout le monde. 

Affaire à suivre…

Sâa Robert Koundouno

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.