Mosquées brûlées, à Kankan : convoqué, l’imam Nanfo libéré, son avocat dit ‘’halte à l’intimidation’’

Print Friendly, PDF & Email

Accusé d’être à la base de l’incendie de plusieurs mosquées dans la région administrative de Kankan, l’imam prédicateur Nanfo Ismaël Diaby qui dirige la prière en Maninka a été convoqué par la police, et finalement libéré après son audition. C’est son avocat Me Salifou Béavogui, joint ce mardi par Médiaguinee, qui a confirmé l’information.  

 

« Après lecture de la convocation, j’ai relevé tout de suite son caractère irrégulier, parce que la convocation ne notait pas les motifs. Néanmoins, je lui ai conseillé de répondre puisque tout bon citoyen convoqué doit répondre. Donc, il a répondu à la convocation et à sa sortie il m’a fait le Feedback, qu’on l’avait appelé par rapport aux événements survenus à Kankan. Il a répondu qu’il n’est ni de loin de près associé à ces événements qu’il condamne d’ailleurs ».

Annonçant que cette situation a abattu profondément son client, Me Salifou a dit « Halte » aux intimidations dont l’imam Nanfo est victime.  

« C’est avec un moral très bas qu’il m’a entretenu, il était complètement désespéré, désemparé. Visiblement il est victime de harcèlement de tout genre à cause de ses opinions religieuses. Donc, il faut que cela cesse. Qu’on cesse de l’interpeller pour des faits dont il ne s’est pas rendu coupable », a-t-il dit.

Mohamed Cissé  

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.