Mosquées profanées à Kankan : ‘’ils ont pensé que j’ai orchestré ces attaques’’ (Nanfo)

Print Friendly, PDF & Email

Suspecté par les autorités religieuses d’être derrière les attaques qui ont ciblé des mosquées dans la commune urbaine de Kankan, où des individus non identifiés ont profané et brûlé des mosquées avant de déposer des matières fécales (excréments humains ndlr) sur les nattes de prière et dans des livres coraniques, Nanfo Ismaël Diaby, chroniqueur et promoteur de l’écriture N’ko, a été convoqué ce lundi 07 septembre 2020 au commissariat central de police de Kankan où il a été auditionné.

 « Ils m’ont dit que je suis un religieux de la ville, que la ville est confrontée à quelque chose qui inquiète tout le monde. Des individus ont nuitamment attaqué plusieurs mosquées, ils ont chié sur des tapis et dans des livres coraniques. Donc, ils ont peut-être pensé que j’ai orchestré ces attaques, c’est pourquoi j’ai été convoqué », a-t-il expliqué.

Même s’il dit être suspecté, l’imam Nanfo Ismaël Diaby condamne tout de même ces attaques contre les mosquées avant de demander à la justice de faire son travail.

« Je leur ai dit que depuis que je suis à Kankan, c’est la deuxième fois qu’une attaque contre les mosquées me mette mal à l’aise. Je condamne ces actes avec la dernière énergie, les personnes qui se sont rendues coupables de ces attaques méritent d’être traquées et présentées à un juge », dira-t-il.

Il est à noter que les responsables de ces actes ignobles contre les maisons de Dieu, ne sont pour le moment pas identifiés, mais des enquêtes sont ouvertes pour essayer de mettre main sur eux.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.