Moualim Touré à Linsan : ‘’ce n’est pas une balle qui a touché la voiture de Cellou Dalein’’

Le 23 octobre dernier, un projectile transperçait violemment le véhicule de commandement du chef de file de l’opposition lors d’une marche interdite de l’opposition à Belle-vue, en banlieue proche de Conakry.

Cette attaque avait provoqué une vague d’indignation de la classe politique guinéenne, principalement de l’opposition qui avait parlé d’une tentative d’assassinat. L’Etat engage des enquêtes dont les résultats tardent à sortir. Mais la semaine dernière, un proche du chef de l’Etat –un conseiller particulier- a révélé à la surprise générale qu’il a été prouvé que ce n’est pas une balle qui a touché le véhicule de chef de l’opposition mais une bombe lacrymogène.

« Monsieur le président, nous avons vu, ce ne pas une balle qui a touché la voiture de Elhadj Cellou Dalein Diallo, c’est une bombe lacrymogène qui a brisé les vitres. La vérité est là. Ceux qui ont dit qu’on voulait l’assassiner, nous disons à ses militants que ce n’est pas vrai, c’est du mensonge », soutient Moualim Touré invitant le président guinéen Alpha Condé à ne pas appeler Cellou Dalein Diallo ni lui envoyer un message pour lui demander ce qui lui est arrivé.

« Ils nous ont arrosés de gaz lacrymogènes au point qu’on n’arrivait plus à se voir, on avait mal aux yeux. C’est alors qu’on a tiré sur ma voiture, raconte-t-il. La balle a percé le pare-brise et est allée percer la lunette arrière de la voiture. », disait Cellou Dalein Diallo à la presse.

Issa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire