Mouctar Diallo : ‘’nous voulons que la mise en place du Conseil national des jeunes ne souffre d’aucune contestation’’ - Mediaguinee.org
Connect with us

A la Une

Mouctar Diallo : ‘’nous voulons que la mise en place du Conseil national des jeunes ne souffre d’aucune contestation’’

Au cours de la conférence de presse que le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes Mouctar Diallo a animée ce lundi 4 mars, plusieurs questions relatives à la mise en place du Conseil National des Jeunes de Guinée (CNJ/G) ont été posées par les journalistes.

Sur ces questions, le conférencier a tenu à préciser : « La mise en place du conseil national de la jeunesse de Guinée relève d’une volonté de l’Etat. Pour preuve, le budget a même été pris en compte dans le budget national de développement (BND). C’est pour vous dire que l’Etat a la volonté de la création de ce conseil national des jeunes. Comme on le dit souvent, le budget est l’expression chiffré de la volonté du gouvernement. Donc, si le gouvernement a prévu dans son dispositif de financement des moyens pour la mise en place de cette structure, ça veut dire que la volonté est entière pour sa mise place. Sachez que sa mise en place suit son cours normal. Beaucoup d’efforts ont été faits par mon prédécesseur, le ministre Moustapha Naité qu’il faut nécessairement féliciter pour le travail abattu. Donc, le processus a été enclenché du sommet à la base, toutes les sous-préfectures ont été visitées et il y a eu un travail de fond qui a été fait par les techniciens. Il y a eu l’identification des organisations devant être dans le fichier pour permettre à la mise place effective du conseil national de la jeunesse. Ce travail est fait et le fichier est même mis à jour. Donc, le processus va continuer par la mise en place des structures en commençant au niveau déconcentré pour venir au niveau national. Nous voulons aller avec prudence parce que nous voulons que sa mise en place ne souffre d’aucune contestation. C’est pour cela que la prudence et la méthode encadrent le processus. D’ailleurs, nous allons commencer par 20 communes qui sont déjà identifiées comme première phase et évoluer sur l’ensemble du territoire national pour aboutir à la mise en place effective de cette structure faitière représentative de la jeunesse guinéenne qui sera l’interface entre l’Etat, les jeunes et les partenaires. Donc, nous sommes là-dessus… »

Propos recueillis par Youssouf Keita

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo5 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers4 semaines environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord