Moussa Koffoé répond à Kolon Sodia: « il veut salir ma carrière »

Print Friendly, PDF & Email

Faisant l’objet de graves accusations de la part du frère aîné du comédien Mamadi Kouyaté alias « Kountoko » décédé des suites de maladie, Moussa « Koffoé » Keita dit avoir pleuré toute une nuit. Alors que Körö Mamoudou ou Kolon Sodia Kouyaté dans une vidéo l’accuse d’être un homme de mauvaise foi qui l’a empêché de voyager en Amérique (USA), d’avoir bloqué le passeport avec visa du défunt et détourné une voiture qui leur avait été offerte en France lors de leur tournée.

Ici avec feu Kountoko…

« Quelqu’un que tu as enseigné et fait connaître au monde, est-ce que tu vas détruire son avenir ? La réaction de Körö Mamoudou, c’est une grande surprise pour moi. J’ai fait retourner mon propre frère pour prendre Kountoko et l’envoyer (en France). Je l’ai formé et fait de lui ce qu’il était. Quand on est venus, l’argent qu’on a eu, j’ai partagé et donné sa part et gardé ma part et on s’est séparés »

Contacté, Moussa Koffoé a déclaré à Mediaguinee, avoir été surpris par de telles accusations à son encontre.

 » C’est une surprise pour moi. Si ça se trouve que tout ce qui a été dit est vraiment mon comportement, que Dieu n’exauce pas mes vœux ni sur cette terre ni à l’au-delà. Mais si ce dont on m’accuse n’est pas mon comportement, que Dieu juge entre nous. Je n’ai pas pu dormir la nuit (à cause de ça). Je n’ai même plus le sommeil. Est-ce qu’on peut planter une plante et la détruire ? Si c’est comme ça, tout ce que je cherche dans ma vie, que Dieu ne me l’accorde pas ni dans ce monde, ni à l’au-delà. Qu’est-ce-que je vais faire de son passeport ? Il dit encore qu’il (Kountoko) devait partir en Amérique et que c’est moi qui ai refusé qu’il parte…», a-t-il déclaré au téléphone.

Parlant ensuite des raisons de son absence aux funérailles de Kountoko, Koffoé a révélé souffrir d’une maladie qui l’empêche de s’asseoir pendant une longue durée.

« Au nom de tout ce qui m’est cher dans la vie, je suis malade. Je ne peux pas m’asseoir pendant longtemps. Même de Kindia à Conakry à l’heure là, je ne peux pas. Je suis en train de suivre les traitements. J’ai tout fait pour m’expliquer au maître que je souffre de ça et ça. Quelqu’un que tu as enseigné et fait connaître au monde, est-ce que tu vas détruire son avenir ? La réaction de Körö Mamoudou, c’est une grande surprise pour moi. J’ai fait retourner mon propre frère pour prendre Kountoko et l’envoyer (en France). Je l’ai formé et fait de lui ce qu’il était. Quand on est venus, l’argent qu’on a eu j’ai partagé et donné sa part et gardé ma part et on s’est séparés. Quand il a eu un peu d’argent, il a abandonné ça (le boulot) pour aller en Haute Guinée », a-t-il expliqué.  Avant de conclure en ce qui concerne la supposée voiture: « S’il y a une affaire de voiture, sauf que je ne conduis pas d’engin, que Dieu fasse que ce soit la cause de ma mort. Il (Körö Mamoudou) veut salir ma carrière », a dit le comédien à Mediaguinee.

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.