Moustapha Diané quitte le Secrétariat général du gouvernement: « j’ai décidé de jetter l’éponge parce que ça n’avançait pas »

Dans une lettre déposée hier, le conseiller juridique du Secrétaire général du Gouvernement de la transition a claqué la porte pour dit-il, non respect des idéaux pour lesquelles il s’est engagé. Cet ancien proche du RPG Arc-En-Ciel, ex parti au pouvoir s’est confié ce mardi, 24 janvier 2023 à nos confrères de Fim FM dans l’émission Mirador.

« Je me suis engagé pour des idéaux qui ne sont pas en train d’être respectée. Le ministre secrétaire général m’a proposé d’être son conseiller juridique. J’ai fait ce travail et tous mes collègues des autres départements en sont témoins. Mais constaté que plusieurs personnes sont mélangées avec les moyens qui ne sont pas là, je ne suis vraiment pas venu pour ça. À un moment donné, il faudrait que certains puissent dire stop aux différentes manœuvres dilatoires à aller jusqu’à la diffamation des cadres. Ou encore, à aller s’en prendre aux relations extra-conjugales des dames, en les intimidant  à propos d’une réclamation totalement honnête de la rémunération d’un travail fait», a dénoncé le désormais ex-conseiller juridique. 

Dans ces déclarations, il a mentionné que tous les directeurs généraux de la République en seraient témoins sur le comment ils ont mouillé le maillot. C’est pourquoi il a plus loin regretté en ces termes : « quant on fini de faire tout ça, et que le simple fait de réclamer ces primes parce que les lignes étaient claires, et qu’un ministre passe par les intimidations pour faire plaire aux gens, moi je me dis que je ne peux pas travailler dans ces conditions là. Je ne suis pas dans l’administration parce que j’en tire des bénéfices énormes qui me permettent de m’enrichir. Je le fait par sacrifice. Quant on se dis qu’on a étudié pour porter main à son pays, on peut le faire partout où l’on soit. Je me suis donc mis là pour ça. Mais lorsque mes sacrifices ne sont pas reconnus à leur juste valeur et qu’on m’accuse en lieu et place, je ne comprends pas. Voilà pourquoi, en tant que haut commis de l’État, j’ai décidé de jetter l’éponge parce que j’ai vu que ça n’avance pas», a-t-il lâché.

Accusé par certaines sources d’avoir été un  pion qui aurait pleinement joué le rôle quant à l’attribution du troisième mandat à Alpha Condé, Moustapha Diané a rejetté toutes les allégations en son encontre. Il s’est plutôt montré disponible à travailler pour son pays, même s’il regrette que les idéaux de tous les gouvernements passés ont toujours été trahies.

Sâa Robert Koundouno

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.