Connect with us

Tribune

Mouvement « walou a kha kha wali ragnö » : une force de sensibilisation, un creuset de concertation au service d’Alpha Condé (Tribune)

Published

on

L’histoire retiendra, que c’est au soir d’un samedi de grande mobilisation, de sensibilisation en faveur du Président de la République à Tanènè, une sous-préfecture de Dubréka, qu’est née le mouvement walou kha kha wali ra gnö.

Une expression tirée du soussou et qui signifie « accepter qu’il termine ses chantiers » en parlant bien sûr de l’actuel élu du peuple.

Inspiré par les efforts colossaux de développement en cours dans le pays, les immensimes chantiers initiés et portés par le Professeur Alpha Condé, ceci dans un contexte hostile marqué par des manifestations de contestations ininterrompues, parfois très violentes qui n’ont de visées que de  saper cet élan, ce bel élan, cette dynamique amorcée, le Directeur national des impôts, a su bien cuisiner ce mouvement  loin des arcanes politiques,  pour lui donner corps et âme à vivre longtemps afin de faire face à cette problématique majeure de l’heure.

« Des grandes convictions, naissent les grandes actions », rappelle la française Cecile Fee dans son recueil de pensée intime.

Makissa qui dit avoir été convaincu par la volonté d’Alpha Condé opposant, à sortir le pays de l’ornière, et qui dit être conforté dans sa position depuis l’élection de ce dernier à la magistrature suprême, décide par conséquent de jouer sans réserve sa partition pour accompagner les efforts de cet homme.

Le taulier de l’administration fiscale guinéenne, le promoteur de ce mouvement, mesure l’influence dégradante des derniers incidents survenus dans la région de Boké ajoutées aux manifestations de l’opposition sur l’économie nationale et sur les promesses d’énormes investissements dans le pays.

La rhétorique nous apprend que la politique divise les guinéens et la Guinée les unis. Le souci constant de tous, est le développement et la prospérité de cette Guinée.

Cet idéal passe par les efforts conjugués de tous à mettre au-dessus de nos différences les intérêts du pays. Eviter à cet effet d’être des partisans de ce slogan hypocrite, « le bonheur avec moi, mais pas sans moi »

D’où la nécessité de soutenir les actions du Président de la République, dans la paix, dans la cohésion sociale, dans l’entente, et l’opportunité donc de créer ce mouvement.

Tous (jeunes, femmes, bref guinéens, soucieux pour le bonheur du pays) avec le mouvement « walou a kha kha wali ra gnö » pour permettre au locataire de Sékhoutouréya de réaliser ses immenses et importants  projets en faveur de la Guinée et de ses fils.

Alhassane Sidibé

Chargé de communication du mouvement walou a kha kha wali ra gnö

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Diallo Soul

    2 octobre 2017 at 14 h 28 min

    Mes chers concitoyens , il me semble que vous avez la mémoire courte. Que sont devenus les COSALAC, MOSALAC etc—? Ces soutiens ne sont que d’escroquerie déguisée. Pourquoi pas des mouvements citoyens pour sensibiliser le peuple de Guinée sur l’importance des compétences civiques pour faire évoluer les bases de la démocratie? Informer le peuple que le bien public est sacré , le détruire est un acte barbare et doit être puni à la hauteur des faits. Le détruire constitue un rétard pour le développement du pays et fait fuire les investisseurs. Ou sont ces projets dont vous faites allusion? La Guinée n’est pas seulement la basse et la haute Guinée. Et LES AUTRES REGIONS ?
    Vous devriez savoir que la politique est l’art du compromis et n’est pas donnée à n’importe qui à n’importe quant. Gérer un pays c’est l’art de conduire la conduite de tout un peuple. Tel n’est pas le cas actuel de la Guinée avec votre mentor dont vous voulez escroquer. J’espère que vous allez bénéficier du même sort que celui du FOUTA FOW FI ALPHA. et FOW FI FOUTA Vous êtes des vrais démagogues et non des éducateurs civiques. Ce peuple meurtri par la haine et la démagogie a besoin des connaissances des bases de la démocratie pour faire des choix éclairés quand des décisions importantes s’imposent. Dés décisions non basées sur l’ethnocentrisme ou le régionalismes.
    Arrêtez de mettre à genoux ce pays bande d’escrocs.
    Vive la Guinée, vive la paix et l’unité sociale dans le développement.

    Diallo Soul

  2. Sylla

    4 octobre 2017 at 19 h 26 min

    Encore des demagogues. Voici les nouveaux « Dadis doit rester. » Des apatrides.
    J’ai vote’ Alpha Conde’ et je ne voterai jamais l’opposition dans ce pays car ce sont des corrompus ethnocentristes qui mettent ce pays en retard.
    Mais en 7 ans de pouvoir la Guinee’ n’a pas de routes dignes. Il n’ ya pas d’eau. Pas d’electricite’. Toute la jeunesse est au chomage. La sante’ c’est zero. L’autosuffisance alimentaire,zero. Alpha Conde’ est complice de la corruption,donc il est corrompu. Alpha Conde’ a effectue’ a peu pres 500 voyages depuis sa venue au pouvoir. Le resultat c’est zero. Le cout de tous ces voyages inutiles auraient pu financer des projets pour les jeunes entrepreneurs en Guinee’. L’insecurite’ regne dans le pays. Cette impunite’ encourage encore plus d’insecurite’. Depuis 8 ans,pas de process pour ceux qui ont commis les massacres au stade du 28 Septembre en 2009.
    Le gouvernement est rempli de paresseux. Il n’y aucun bilan reel. Tout c’est la parole.
    Ma deception est grande. Jamais de 3eme mandat en Guinee’. Je defie quiconque de me parler d’un 3eme dans ce pays. On ne veut plus d’un autre Lansana Conte’. La Guinee’ doit advancer.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook