Naissance de la COREDE: 16 partis politiques se mettent ensemble

Print Friendly, PDF & Email


La Convergence pour la Renaissance de la Démocratie en Guinée (COREDE), réunis autour du chef file de l’opposition guineenne Elhadj Mamadou Sylla, président du l’Union Démocratiques de Guinée (UDG) ont signé ce mercredi, 9 juin, à Dixinn une charte pour sceller leur alliance.

Les partis politiques signataires sont entre autres l’UDG, UDRG, PACT, UDIR, FAN, UFD,  PLP, PRD, GéCi, FAN, MPDG, ARN, GDE, PDTG, PNP, ADP. Le BL de Faya Lansana Millimouno et le parti (NG) Nouvelle Génération n’ont pas encore signé.
Laye Souleymane Diallo, président du PLP a porté la voix des partis politiques signataires de cette charte.

“Pour construire une majorité politique suffisamment représentative des sensibilités qui structure la société Guinéenne pour atteindre nos objectifs politiques est une nécessité. Ceci est valable aussi bien pour gagner les élections que pour faire aboutir des revendications en usant des pressions appropriées…Ainsi, il est dans l’intérêt de tous de rassembler et de fédérer les partis politiques qui convergent dans la même démarche de faire prospérer une opposition crédible, constructive et responsable. Pour ce faire, nous devons recréer la confiance en surpassant les divergences et animosités personnelles et en maîtrisant les chocs des ambitions individuelles pour y parvenir, a-t-il expliqué.


À en croire le président du PLP, les objectifs de l’alliance sont de regrouper tous les partis signataires de cette présente charte autour de certains points dont entre autres “engager la Guinée dans les réformes institutionnelles pour une relégitimation des institutions de la République pour leur conférer crédibilité et solidité;  rénover le système électoral aussi bien les organes de gestion du processus que la constitution d’un fichier électoral exhaustif et sincère de la totalité du corps électoral de l’intérieur comme de l’extérieur du pays; rendre l’administration publique et territoriale neutre et républicaine pour une meilleure organisation des élections transparentes et équitables; promouvoir les fondements de l’État de droit et de la justice…”
Aussi, faut-il rappeler que ces trois dernières décennies, le nombre de partis politiques en Guinée dépasse 200.
Mamadou Yaya Barry 622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.