Connect with us

A la Une

Naissance du Front National pour la Défense de la Constitution pour contrer un 3è mandat (déclaration)   

Le siège de la PCUD à Kipé, dans la commune de Ratoma a servi de cadre mercredi 3 mars, à la mise en place du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). La plateforme comporte plusieurs grandes formations politique du pays qui se disent soucieuses du respect de la constitution en vigueur interdisant au président Alpha Condé de le changer. Ces partis politiques sont entre autres, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo qui était à la rencontre, l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré, le PADES de Ousmane Kaba, le PEDEN de Lansana Kouyaté, le Bloc Libéral de Faya Lansana Millimouno, l’Union démocratique de Guinée (UDG) de Mamadou Sylla et plusieurs organisation de la société civiles. Déclaration…

Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) préoccupé par la volonté d’accaparement du pouvoir d’État par le président de la république, M. Alpha Condé, met en garde contre le recul démocratique et les graves risques encourus par la stabilité et la sécurité en Guinée et dans la sous-région, ainsi que le chaos qui pourrait en résulter.

Les promoteurs du changement de constitution, un groupuscule d’individus réputés pour leur cynisme, doivent savoir que leur projet de coup d’Etat civil mal inspiré, est une provocation de trop envers notre peuple, dont la patience au cours des huit dernières années n’était que sagesse.

Prend en témoin l’opinion nationale et la communauté nationale sur les graves conséquences possibles, si les mesures conséquentes ne sont pas prises dès maintenant pour contenir et anéantir cette volonté de troisième mandat ou de glissement de mandat ;

Appelle toutes les Guinéennes et tous les tous les Guinéens à la mobilisation en vue d’une farouche opposition au troisième mandat, par une manœuvre de quelques individus véreux qui vivent de la misère de nos compatriotes.

Demande à Monsieur le président, Monsieur Alpha Condé de renoncer instantanément à toutes ambitions de s’éterniser au pouvoir en violation de la constitution et de ses serments devant le peuple lors de ses investitures ;

Met en garde toutes les personnes complices de cette manœuvre qui répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes.

Appelle le peuple au calme et à la sérénité habituelle et l’invite à ne pas céder à la provocation face à l’appel du 24 Mars 2019 du président d’Alpha Condé à l’affrontement ;

Exhorte le peuple à la vigilance et l’invite à être prêt à répondre au mot d’ordre ;

Invite tous les citoyens guinéens partout sur le territoire national et dans le monde à taire leur divergence pour la circonstance pour créer des cellules citoyennes contre le troisième mandat, une imposture de trop.

Dans les jours à venir, des actions seront menées pour sauver la constitution de la république.

Propos recueillis par Mohamed Cissé 

+224 623-33-83-57

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
2 Commentaires

2 Comments

  1. MANZO

    3 avril 2019 at 22 h 17 min

    Humm, quand sydia le truand tronque l’histoire de l’opposition guinéenne en la ramenant que seulement en 2006(même cela fout la trouille à la bande de celloul le spoliateur,qui ne sont devenus opposant qu’à la 25 ème heure après que le système mafieux était quasiment vaincu) pour s’offrir une place de choix de la grande lutte menée d’alors par un certain Alpha Condé, Bah Mamadou, Siradio Diallo et Jean-Marie Doré.

    Mais non Mr Touré, Où étais-tu quand les vrais patriotes opposants se faisaient bastonner, traquer et humilier en 1998(j’avais bien oublié que tu nous disais à l’époque que : « Conté, ton pied mon pied »)?
    Il ne faut pas prendre l’ensemble des Guinéens pour des amnésiques pathologiques-congénitaux cher monsieur!Car, il y a bien de ces Guinéens qui se rappellent encore comme si c’était hier que n’eut été ton limogeage par le Général, jamais tu aurait pensé un seul instant que le peuple de Guinée était mal gouverné et paupérisé.

    Ensuite, pour quelqu’un soi-disant venu de la C.I (son autre pays de naissance), pour sortir la Guinée(encore son autre pays de naissance, à la fin on ne sait plus qui est véritablement ce type, tellement il a toutes les caractéristiques d’un infatigable truand né à la même heure dans 2 pays différents; il faut vraiment être lui pour réussir de telle prouesse) de sa misère, ses premières actions furent en tellement spectaculaires que déconcertantes:
    1) il spolie en toute catimini le domaine d’Etat de libraport;
    2)il arrache aux forceps le domaine légendaire de l’orchestre national Horoya-Band;
    3)il négocie des groupes thermiques nigérians de seconde main en lieu et place de groupes neufs comme préconisés au départ dans les clauses liant les bailleurs et le gouvernement de la Guinée(ce qui fut d’ailleurs la véritable raison de son limogeage);

    Bref, la liste est interminable en ce qui concerne ce mercantiliste hors pair.
    Donc, il ne faut pas qu’on vienne nous faire croire que ce genre de type même pas capables d’être honnêtes sur sa date et son lieu de naissance peut être celui à qui la Guinée pourra compter et confier sa destinée!
    Truand un jour, truand pour toujours!
    Et je ne saurais terminer sans mettre un accent sur le fait que le Président Condé ait ramené auprès de lui l’homme de Dimbokro (C.I).
    Par ce que certains n’ayant jamais la finesse d’esprit de faire une analyse de fond, répéteront à satiété pourquoi l’avoir nommé haut-représentant.
    Alpha Condé croit tort ou à raison naïvement à la régénération de mentalité pour tout homme ou pour toute femme mis(e) sous d’autres conditionnements sains.

    Donc il avait cru bon qu’il pouvait inculquer le sens et le dévouement au service unique de sa patrie à d’anciens pilleurs.Voilà pourquoi d’ailleurs, il n’avait pas hésité un seul instant à faire appel à tous sans tenir compte du passé de chacun(une erreur que j’avais maintes fois dénoncée, car pour moi: qui vole un œuf , volera un jour un boeuf).
    En un mot pour mille, ces anciens pilleurs à l’image de Kassory, ne sont réutilisables et profitables que quand ils sont sous la haute surveillance de dirigeants patriotiques et après avoir appris le sens d sacrifice, ils pourront bien diriger dignement le pays.
    Wassalem.

  2. CONDÉ ABOU

    3 avril 2019 at 23 h 06 min

    Quelle propagande inutile et sans avenir !
    Combien de personnes dans ce groupe, avaient eu le courage de dire à Me Kéléfa Sall, qu’il avait eu tort ou raison dans son discours de 2015 lorsqu’il avait publiquement demandé au Président de la République de ne pas céder aux sirènes révisionnistes autour de la Constitution ? Combien exactement parmi les figures présentes sur ce cliché de Médiaguinée ?

    Pourquoi maintenant seulement tout ce branle-bas, rien qu’autour d’un simple projet de référendum national pour consulter la Nation sur le même sujet ?

    Pourquoi ? Certainement, que certains parmi eux auront le courage d’assumer leur politique du caméléon en plein jour, pour expliquer les vraies raisons de tout ce branle-bas qui arrive de façon si soudaine et totalement injustifiable.

    Vous voyez le Président Alpha Condé reculer devant ce faux projet de tintamarre qui n’a aucune base démocratique ?

    Vous avez quels moyens pour l’empêcher d’aller à un simple référendum national pour trancher entre le oui et le non à la nouvelle Constitution ? Absolument rien du tout au plan juridique.

    Vous ferez mieux de mobiliser vos ‘’troupes’’ au moment de la campagne électorale afin de faire basculer la balance en votre faveur et gagner le pari de la non modification pour l’éternité de la Constitution Guinéenne.

    En dehors de cela, vous n’aurez rien du tout pour faire changer la situation, ou quoi que ce soit. Un projet politique ne se bâtit pas sur l’exclusion d’un seul acteur politique. Ça n’a pas de sens et il ne sert à rien de se faire peur.

    Votre projet ressemble beaucoup à l’histoire du vieux camion d’El Hadj Moussa au village en partance pour le marché hebdomadaire. Et bienvenue à tous les passagers et leurs escortes et bagages.

    Le problème, c’est qu’il vous faudra d’abord beaucoup de temps et d’énergie pour pousser le camion d’El Hadj Moussa avant allumage. Et surtout, priez Dieu pour que ce voyage arrive à bon port, pour la simple raison que le vieux camion d’El Hadj Moussa n’a ni démarreur, ni système de freinage fiable.

    Qu’à cela ne tienne, soyez courageux, si vous comptez empêcher la tenue d’un référendum constitutionnel en Guinée comme si la fin du monde était arrivée. Vous n’obtiendrez rien dans ce projet.

    Bon voyage et bonne arrivée à destination.

    Debout et restez ferme Président Alpha Condé, quels que soient les décibels de la propagande ! Tenez bon. Ça ne changera rien pour la tenue du Référendum de consultation de la Nation. Absolument rien du tout.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter