Nanfo et Haïdara du Mali: la nouvelle marchandise des Nègres-arabisés

Print Friendly, PDF & Email

[Par Ansoumane Djala Sékou Camara] Voici les deux hommes qui feront gagner beaucoup d’argent à beaucoup de prêcheurs recrutés par les monarchies wahabites pour propager un islam qui arabise et tue en l’africain l’ensemble de ses valeurs, de sa culture et de sa civilisation qui n’ont pourtant rien à déphasage avec les recommandations divines.

La réception à Bamako avec fastes et honneurs de l’imam révolutionnaire doublé de médecin- pharmacologue en N’ko et chercheur autodidacte panafricain, Nanfo Ismaiïla Diaby a provoqué l’urticaire et l’ire de plusieurs musulmans sous influence wahabites qui ont déjà inscrit son nom dans l’enfer pour le simple fait qu’il a opté de faire toutes ses adorations et invocations divines dans sa langue maternelle, le N’ko.

Eh, bien…Au delà de la haine, du mépris et du rejet et surtout le bannissement qu’il fait objet dans son propre pays, la Guinée, l’homme est déjà le fond de commerce et la marchandise de certains prêcheurs qui vont se proposer combattants de sa ” rébellion” pour obtenir suffisamment d’aide et de fonds nécessaires pour pouvoir détruire ce ” Kaffre”.

Et Haïdara qui entre dans la danse en sa qualité de première autorité islamique de la République du Mali, donne ainsi, sans le vouloir, du travail à ses nombreux rivaux et ennemis jurés.

En tout cas, les deux hommes animent la chronique du Landerneau du monde islamique de la contrée devant une farouche colère de plusieurs prêcheurs et autres têtes enturbanées dont certains prêchent publiquement qu’ils doivent être assasinés. 

Oui, c’est cela aussi les africains.

Ils sont devenus plus musulmans et plus exigeants que leurs maîtres arabes qui leur ont pourtant parlé de l’islam et de Allah.

Nanfo Ismaiïla Diaby et Haïdara du Mali, c’est la revitalisation du business de plusieurs prêcheurs longtemps privés des fonds arabes… Désormais ils pourront signer des nouvelles licences ?

N’est ce pas?

Ansoumane Djala Sékou Camara

1 Commentaire
  1. Docteur Camara 1 semaine il y a
    Repondre

    Seigneur, protège nous de Satan et de ses adeptes. Comment on peut assimiler l’islam à l’arabe? l’islam, cette religion ou la religion de Dieu qui uni l’univers en une seule entité, une seule manière de prière, dans une seule langue!!! Comment on peut soutenir que Chacun peut prier dans sa langue? ça ne sera plus alors l’islam mais des islams!!! Chacun interprétant en sa manière, dans sa langue la parole de Dieu!!!
    Il y a eu beaucoup de combat contre l’islam, l’acte de Nanfo en est un mais, comme les autres combats, l’islam sortira gagnant!!! c’est la voie tracée par Dieu. L’humanité unie en une seule et unique formule de prière. Personne n’est étranger ailleurs en dehors de sa région, partout, la prière se fait dans la même langue. Plutôt il faut juste chercher à maitriser cette belle langue qui est l’arabe. On ne se plaint pas d’étudier des sciences en anglais ou en français mais comment nous trouvons injuste de prier en arabe qui est la langue de la révélation du coran? Arrêtons de faire la promotion de l’individualisme et de l’isolement. L’Afrique et les Africains doivent cesser de croire que la science est pour l’occident, la religion pour les arabes… La science est aussi pour l’Afrique et l’Arabe est aussi une langue de l’Afrique. Développons-nous et allons de l’avant dans la foi et la croyance. Cessons ces considérations de AFRICAIN, nous ne sommes que des humains comme les autres….Nous vivons sur la même planète que les autres, nous sommes comme les autres… apprenons tout des autres si cela est utile pour nous. La Science est peut être née en Afrique, les arabes ne sont que des petits fils des soudannais, noirs. Revenez à la vérité, la même des arabes est belle et bien Africaine. D’ailleurs c’est elle seule qui a elévé son enfant à la mecque qui n’était qu’un désert. Elle a fondé cette ville avec son fils Ismael. Oui, l’origine des arabes est en partie Africaine du côté maternel…

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.